Saumur. « Pas de masque, pas de test, pas de classe »

L'association des parents d'élèves AI-Peps de Saumur s'est jointe au syndicat d'enseignants et de personnel territoriaux FO et à la FCPE dans un courrier adressé au maire pour faire part de ses inquiétudes quant aux conditions de réouverture des écoles programmée : courrier resté à ce jour sans réponse (ci-dessous). Le communiqué


Alors que les conséquences encore méconnues du coronavirus sur les enfants sont au cœur de toutes les préoccupations, l'hôpital Necker, à Paris, tire l'alarme après une inquiétante hausse des hospitalisations. Certains parents n'auront pas d'autres choix que d'envoyer leurs enfants à l'école. L'urgence est donc à la protection de tous. L'Etat doit prendre toutes ses responsabilité en la matière : nos enfants ne doivent pas prendre de risque en allant à l'école. L'AI-Peps lance une pétition "Pas de masque, pas de test, pas de classe" ! Ci-dessous le courrier adressé au Maire de Saumur et ici la pétition à signer.

"Monsieur le Maire,

Après l'annonce du Président de La République, le 13 avril de rouvrir les écoles à partir du 11 mai, alors même que tous les lieux publics resteront fermés, il nous semble indispensable de vous faire part de toutes les questions que se posent parents, enseignants et personnels territoriaux.
En effet, si tous souhaitent que les élèves retrouvent un cadre d’enseignement approprié, il est impensable pour nous que la santé des élèves, enseignants et personnels municipaux ainsi que celle de leurs familles ne soit pas considérée comme primordiale.
Nous n'avons pas de garanties en ce qui concerne les protections pour les élèves et les personnels :
- Un masque doit être changé toutes les 4 h : il n’y aucune garantie que les masques seront fournis pour tous les personnels et tous les enfants présents, en nombre suffisant. Leur port est irréalisable dans la durée pour les plus petits.
- La distribution de gants n’est pas non plus à l’ordre du jour.
- Quant à la présence de gel ou même de savon dans les classes en plus des sanitaires, il n’en est pas question non plus.
Des questions se posent également quant au nettoyage des locaux et du matériel :
- Ce nettoyage sera t-il suffisant ?
- Les jeux et autres jouets seront ils nettoyés tous les soirs ? Quid des autres matériels tels que les livres, stylos….
Quant aux gestes barrières… Comment faire respecter ces gestes aux plus petits… et même aux plus grands : plus de temps sera consacré à vérifier que les gestes sanitaires sont respectés plutôt qu’à enseigner !
C’est pourquoi syndicats et parents d’élèves exigent un dépistage généralisé des personnels et des élèves (préconisation de l’OMS) comme préalable à toute reprise d’activité, ainsi que la mise en oeuvre de toutes les mesures de protections nécessaires. Sans ces conditions, nous considérons que toute reprise est inacceptable.
Si la décision de la réouverture des écoles ne dépend pas des maires mais de l’Education Nationale, certains d’entre eux ont déjà fait savoir publiquement qu’ils considéraient de leur devoir de protéger la santé de leurs concitoyens et qu’ils désapprouvaient la décision prématurée de rouvrir les écoles (maires de Cholet, de Montpellier, de Tulle…).
Si les enseignants et parents n’obtiennent pas satisfaction à leurs demandes, un retour en classe le 11 MAI risque de se faire dans une situation de tension et de chaos que personne ne souhaite. Pour toutes ces raisons, il nous semble nécessaire de porter à votre connaissance les inquiétudes et les demandes des parents et des personnels travaillant dans les écoles : vous aurez ou vous avez déjà un certain nombre de décisions à prendre en lien avec l’Education Nationale qui, elle-même, n’ignore pas la situation d’inquiétude nationale de ses personnels.
Dans l’attente d’un soutien et d’une réponse rapide de votre part au regard de l’urgence de la situation, veuillez agréer Monsieur le Maire, nos salutations les plus distinguées."


Chantal Chauvry Lanche FO Territoriaux Saumur
Morgane Moureaux SNUDI-FO 49 SAUMUR
Carole Bourdier AI-PEPS
Stéphanie Dagon FCPE SAUMUR
Copie à M. l’IEN de l’Education Nationale
Copie à M. Le Sous-Préfet de Saumur

Signez la pétition


Article du 30 avril 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


15 commentaires :


Commentaire de Jack Sparrow 30/04/2020 06:57:34

Une fois de plus les syndicats de cette branche font preuves d\'intelligence. Heureusement que les personnels soignants, médecins, aide soignantes, aides a domiciles, pompiers......n\'ont pas réagis égoïstement comme vous le faites mais plutôt collectivement ! Pensez a tous ceux qui continue a faire fonctionner le système pour que vous puissiez rester chez vous :):) Ne vous inquiétez pas, l\'Etat providence va une nouvelle fois prendre soins de vous .



Commentaire de Superdeg 30/04/2020 11:11:37

Je pense que l'Etat providence aura du plomb dans l'aile après la pandémie, et ce sera la Nation qui devra relever les manches et les râleurs seront mis de côté.



Commentaire de Vlady Boissin 30/04/2020 17:28:30

Je ne comprends pas cette empressement du gouvernement à rouvrir les écoles des jeunes enfants , si ce n est pour des raisons économiques: Reprise du travail des parents. La première décision du gouvernement avait été de fermer ces mêmes écoles....Ma fille est professeur des écoles , elle a reçu ce jour par mail les contraintes de cette réouverture , un pavé de 60 pages , avec des mesures impossible à mettre en place avec de jeunes enfants. Une fois de plus Macron et son gouvernement ont tout faux, et font les volontés du MEDEF....



Commentaire de Francis Prior 30/04/2020 17:56:19

Vlady Boissin Revoilà la caricature. Dites moi seulement s'il y a un seul précédent qu'une société ait provoqué une crise économique volontaire pour servir la santé de ses membres. Un seule rien qu'un seule. Non la première à le faire c'est cette société assoiffée de profit qui a préféré la santé à l'argent. Et sans compter que la République a largement pris en charge les citoyens et surtout les plus modestes. Alors je vous en prie essayons de voir les choses avec objectivité ne serait ce que pour fabriquer un demain "désirable"



Commentaire de Vlady Boissin 30/04/2020 18:45:44

Monsieur Prior , je connais le sujet , ma fille est professeur des écoles et ce matin elle m'a fait lire le"pavé" qu elle a reçu concernant cette pseudo-rentrée. Mais ça va être ingérable , avec des mômes de 3 à 10 ans ....Donc je suis totalement objectif , 78% des français sont contre cette rentrée. Pour une fois monsieur Prior, reconnaissais cette monumentale faute gouvernementale . D autant plus un enseignant doit enseigner et non faire du "gardiennage' comme il leur est demandé.



Commentaire de Si j'étais enseignant !... 30/04/2020 18:52:43

Si j'étais enseignant (ce qui n'est pas le cas) je refuserai tout simplement de participer à cette mascarade impossible à gérer et qui va mettre en danger, c'est certain, les élèves ! L'école ce n'est pas "Big-Bazar" organisé à la sauvette non n'en déplaise au ministre qui obéit aux ordres sans scrupules.



Commentaire de JeanPierre CHAROLLAIS 30/04/2020 19:02:38

@ Prior, "objectivité" ça ne vous écorche pas le larynx quand vous le prononcez ?



Commentaire de Et on fait comment Vlady Boissin? 30/04/2020 20:44:18

Vous avez la solution? On attend un ou deux ans quand le vaccin sera trouvé ou bien on tente de reprendre le cours de la vie progressivement? Certains se plaignent du confinement et d'autres ne veulent pas en sortir. Toujours les mêmes insatisfaits quoi qu'il se passe.



Commentaire de On fait comment ! ... 30/04/2020 22:13:42

On commence par se calmer et réfléchir verbe qui ne semble pas trop à la mode en ce moment ! Reprendre la vie progressivement oui bien sûr mais en ne misant pas sur celle des enfants, un mois de plus ou de moins n'aurait rien changé l'année est fichue ! Cette pression coûte que coûte est inhumaine pour ceux qui vont devoir l'appliquer et en porter la responsabilité ! Avez-vous déjà oublié cette petite gripette qui n'avait rien d'alarmant, ce n'est pourtant pas bien loin ! ...



Commentaire de Jean 01/05/2020 00:08:35

Il faut rappeler la réalité: l''immense majorité (98%) des malades guérit , et la grande majorité des morts est âgée de plus de 80 ans, avec des facteurs de risques. La probabilité que les enfants et les enseignants souffrent de cette grippe et très faible. La panique de certains repose sur l'infox des réseaux sociaux. L'arrêt de l'économie fera plus de morts -et victimes (17 000 chômeurs de plus par jour de confinement ) que le retour dans les écoles!



Commentaire de bougez vous 01/05/2020 06:29:15

dès que l'on demande quelque chose en plus au corps enseignant systématiquement il y a refus !!! mais bon sang vous ne voyez pas qu'il faut vous remuer pour faire avancer le pays et eviter qu'il sombre !!!vous n'en avez rien a faire vous etes tous payés pendant vos vacances très longues !!! quant aux parents si les lieux de vacances étaient autorisés leurs chers bambins n'auraient aucun problème à cotoyer des dizaines de personnes .la majorité des parents qui ne veulent pas envoyer leurs enfants a l'école sont trop heureux de toucher le chomage



Commentaire de C'est tout de même pitoyable ! 01/05/2020 09:33:10

On vous parle de la santé de vos enfants et vous répondez par des arguties politiques ou matérialistes ! Décidément aucune leçon ne sera tirée de cette pandémie pas même celle d'une élémentaire réflexion humanitaire, quel gâchis !



Commentaire de Francis Prior 01/05/2020 09:35:25

Et en septembre que croyez vous qui aura changé dans les écoles? Dans nos maisons en zone plutôt rurale, dans nos familles moyenne le confinement pénalise moins les enfants mais dans les zones urbaines où les gosses n'ont pas une chambre chacun, dans les familles où l'on maîtrise peu les "savoirs fondamentaux" croyez vous vraiment que ca ne sert à rien de rouvrir les écoles (à base du volontariat). L'égalité passe pour le coup au second plan par rapport a notre confort. De plus le risque et chacun le sait désormais est très faible pour les enfants



Commentaire de @Vlady Boissin 01/05/2020 13:03:45

Mais "la pression" sera la même en septembre. Reprendre en mai permettra de s'adapter et la rentrée de septembre se fera dans de meilleures conditions. Certaines écoles ont déjà tout mis en place et trouvé des solutions. Alors, si certains peuvent le faire, les autres aussi. Un peu de bonne volonté de chacun ne serait pas un luxe.



Commentaire de bourgeais 02/05/2020 15:01:15

moi je trouve formidable tous ses gens parfaits qui savent tout et veulent décider pour les autres , juste une chose ils auraient dit quoi tout ses ...parfaits ... si le personnels soignants agriculteurs petits magasins et tous les autres avaient aussi cesser de tavailler , vous auriez tous crever alors un peu de jugeotte



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI