Coronavirus. Une infirmière de la Clinique de la Loire de Saumur témoigne.

À l'heure de la mobilisation des personnels soignants, une infirmière en poste en salle de réveil de la Clinique de la Loire à Saumur s'est détachée à l'EHPAD de la Sagesse, afin d'aider pour faire face à la situation COVID. Elle témoigne.


Angelina est infirmière en salle de réveil du bloc opératoire de la clinique de la Loire à Saumur depuis 24 ans. Elle a intégré l'EHPAD de la Sagesse il y a 3 semaines environ. Celle qui se trouve d'habitude au sein d'un service technique avec des patients en bonne forme, tout du moins psychologiquement et moralement, aujourd'hui à la Sagesse, elle se trouve face à des résidents privés de leur famille enfermés dans une chambre d'à peine 12 mètres carrés, avec comme seul contact le personnel de la maison de retraite, certes des personnes formidables bienveillantes et attentionnées. "Malheureusement les moyens humains ne sont pas suffisants pour tenir compagnie aux résidents comme ils le souhaitent tous expressément."

Un choix personnel

"Je suis venue à cette maison de retraite par choix personnel, parce que je ne me sentais pas bien de rester tranquille chez moi, le bloc opératoire tournant au ralenti à la clinique puisque n'opérant que les urgences depuis le confinement et donc me retrouvant avec du personnel en trop. Je savais qu'il y avait des besoins dans cette maison de retraite, qu'il y avait une souffrance psychologique au niveau des patients, mais aussi au niveau du personnel. J'ai désiré leur apporter un peu de soutien et de renfort physique. Heureusement, il y a aussi l'équipe de l'EPHAD qui intervient. C'est une aide précieuse pour l'établissement."

"Une souffrance morale difficile à vivre"

"C'est difficile d'interdire aux patients de voir leur famille. Surtout quand ils nous disent "moi, je ne sais pas combien de temps il me reste a vivre, et là on m'interdit de voir ma famille mes enfants je n'ai plus beaucoup de temps à vivre et mon seul réconfort c'est pouvoir les voir et aujourd'hui cela et n'est pas permis." Cette souffrance morale est vraiment douloureuse et difficile à vivre. Le personnel peine à les voir dans cet état de détresse. Je ressens un vrai attachement du personnel envers les résidents. Il a été mis en place de la visioconférence pour que les résidents puissent voir leur famille, sans oublier la mise en place des visites depuis peu sur rendez-vous."

Remerciements

Et Angelina de conclure : "Malgré le climat différent qui régnait à la Sagesse, j'ai apprécié mon séjour et remercie au nom de toutes les familles le travail accompli par toute l'équipe, du directeur aux agents et cuisiniers, secrétaires, etc. Tous ont essayé de compenser le manque des visites des familles."


Article du 06 mai 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


9 commentaires :


Commentaire de Superdeg 06/05/2020 13:26:23

Laisser tranquille, elles bossent, n'aller plus consulter pour un rien! Le personnel n'en peut plus! Restez chez vous ! laisser les travailler dans la sérénité, la fatigue ne pourrait apporter que des erreurs médicales et vous serez capables de les traîner devant les tribunaux!



Commentaire de @super dégueulasse 06/05/2020 17:32:30

Compte tenu de vos derniers commentaires je vous invite, vous, à ne pas hésiter en psychiatrie... Tous les services ne sont pas cul par dessus tête. Ce type de "commentaire" est pitoyable et mériterait... je préfère me taire



Commentaire de Beau témoignage 06/05/2020 19:09:40

Un beau témoignage de courage, d'une personne qui fait son métier avec passion , et qui n'a pas hésité a aller aider d'autres soignants. Quand a l'abruti de service du 1er commentaire, je lui souhaite simplement d'être confiné chez lui et qu'il n'aura pas besoin d'aides soignants



Commentaire de Brigitte FOUGERAY-LEMEE 07/05/2020 14:11:10

Bonjour, Je pense qu il s agit s\'agit d\'Angelina (que je pense connaitre et ne voulant pas la nommée) mais qui est très impliqué au niveau du basket et de son mari Laurent. Bravo et merci pour ce que vous faites .bIses de Brigitte



Commentaire de affligeant 07/05/2020 15:04:37

Comme d\'habitude superdeg a des commentaires sans queue ni tete quelques soient les sujets...



Commentaire de medecin 08/05/2020 10:15:32

bravo Angelina!!!



Commentaire de Sandrine 08/05/2020 12:04:09

Bravo Angelina et bravo à tous les autres professionnels et aussi aux patients. A bientôt au bloc pour la reprise de notre activité et retour à une vie presque comme avant. Le coronavirus est toujours là mais le plus difficile est passé. Restons vigilants mais ne restez plus chez vous! Force Espoir et Courage! Sandrine



Commentaire de Sylvie Catroux 10/05/2020 11:11:14

Bravo Angelina Très contente d avoir fait ta connaissance dans une période très particulière. Au plaisir de te recroiser un jour prochain. Bonne reprise à la clinique.



Commentaire de Jean 12/05/2020 08:45:11

Merci...



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI