Loudun. Une mère condamnée pour avoir planté une fourchette dans le dos de son fils

Mercredi 13 mai une mère de famille a été jugée pour des faits de violence aggravée sur son fils. Elle luit avait asséné un coup de fourchette dans le dos durant la période de confinement.

Tribunal de Poitiers


Ce mercredi 13 mai, une loudunaise âgée d’une quarantaine d’années a été entendue devant le tribunal de Poitiers pour des faits de violence sur son fils adolescent. Les faits se sont déroulés le 27 avril 2020, dans la soirée, à Loudun. La relation entre la mère et son fils se serait dégradée avec le confinement et les choses se seraient envenimées. Alors que la quadragénaire était fortement alcoolisée, tous deux se seraient querellés, elle a alors saisi une fourchette, est rentrée dans la chambre de son fils et lui a planté le couvert dans le dos. Par chance, les dents de la fourchette se sont pliées et l’adolescent n’a été que légèrement blessé. Il lui a tout de même été reconnu une journée d’interruption totale de travail (ITT). Elle a alors reconnu les faits de violences en confiant toutefois de ne se souvenir de rien. La femme a été condamnée à quatre mois avec sursis probatoire renforcé durant trois ans, obligation de soigner et interdiction d’entrer en contact avec son fils.

Détresse sur fond d’alcool

La femme est déjà bien connue des gendarmes et des médecins. Elle a déjà effectué trois séjours en service psychiatrique. Elle y a été diagnostiquée comme dépressive et dépendante à l’alcool. Une addiction renforcée depuis sa séparation avec le père du jeune garçon il y a sept ans. Elle avoue devant le tribunal noyer ses problèmes dans l’alcool avec une consommation excessive, allant même jusqu’à mélanger de l’alcool à 90° avec de l’eau. Les gendarmes sont intervenus 17 fois en l’espace d’un an dans le foyer familial, dont huit pour des problèmes concernant l'alcoolisme chronique de cette mère désespérée.


Article du 14 mai 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI