Doué-en-Anjou. Solidarité et impression 3D pour lutter contre la propagation du virus

Face à la situation inédite que nous traversons actuellement de nombreuses chaines de solidarité se créent. Exemple à Doué-en-Anjou ou plusieurs acteurs s'unissent pour fabriquer des visières.


Le 11 mai, le confinement a laissé place à un déconfinement progressif avec la réouverture des services publics, des commerces, des écoles… Mais le virus est toujours présent. Ainsi, afin de lutter contre cette pandémie de COVID-19, des chaines de solidarités innovantes voient le jour. Parmi elles, des bénévoles fabriquent des visières de protection avec imprimante 3D. A Doué-en-Anjou, le service enfance jeunesse de la ville s’est mobilisé aux côtés de l’association des artisans et commerçants réunis (ACDR) en fabriquant ses premières visières de protection. Les visières se portent en complément d’un masque assurant ainsi une meilleure protection.

4 "makers" mibilisés

Ce projet mobilise 4 "makers" (créateurs) et l’ACDR fournit le plastique de protection : Trois habitants, dont Jérôme Blanloeil, professeur au collège Lucien Millet et Noël Le Galvic, qui fabriquent bénévolement les bandeaux sur lesquels viennent ensuite s’attacher le film plastique transparent. Ainsi que le service enfance jeunesse qui confectionne également des bandeaux à l’imprimante 3D et prépare les kits. Trois semaines après le lancement du projet, ce sont 326 visières de protection qui ont été fabriquées à l’imprimante 3D et remis sous forme de kit à des professionnels en lien direct avec du public. Parmi eux, des commerçants, des enseignants des écoles privées et publiques, des agents de la commune, des médecins, des enseignants d’auto-écoles… et d’autres demandes sont en cours de traitement.

Infos pratiques : Les makers qui souhaitent rejoindre ce réseau d’impression pour la production sont les bienvenus. Contact : Service Enfance Jeunesse au 02 41 03 31 90 ou à enfancejeunesse@doue-en-anjou.fr.


Article du 15 mai 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI