Foyer COVID-19 à l'hôpital de Saumur : « Pas le même traitement partout ! »

Ce vendredi, nous vous révélions qu'un foyer de contamination avait été détecté au Centre Hospitalier de Saumur (notre article du 15/05). Ce samedi 16 mai, même si une vaste campagne de dépistage est en cours auprès des patients et personnels, « la situation est sous contrôle » selon les autorités médicales. Mais du côté des soignants, c'est l'incompréhension.


18 personnes testées positives au COVID-19 au Centre Hospitalier de Saumur, dans 3 services : 13 patients dont 5 soignants en gériatrie, soins de suite et de réadaptation et au bloc opératoire. C'était le bilan vendredi. Après avoir mis ces services sous haute surveillance, le CH de Saumur n'a pas hésité à isoler ces personnes, soit en chambres, soit chez elles pour les soignants. La contamination via un patient (notre article du 15/05), semble être partie des personnels, puisque les patients ne pouvaient sortir des limites du centre hospitalier. Des tests ont été effectués sur chacun des membres du personnel de ces trois services, soit 180 personnes, 130 soignants de l'hôpital et 50 membres de l'équipe de la Clinique de la Loire, les blocs opératoires étant communs aux deux structures.

Incompréhension. Témoignage

Cela étant dit, aux dires de personnels soignants, il y a une certaine incompréhension quant à ce coup de médiatisation . « En fait le problème, c'est qu'il s'est avéré que des personnes du bloc opératoire ont été testées positives le 4 mai dernier, mais ont continué à travailler. Parallèlement, une des personnes est hospitalisée actuellement, ce qui a fait se mettre en colère les médecins pas informés des cas ! Cela dur depuis le 20 avril où une personne de la stérilisation était déjà positive et travaillait toujours, n'ayant pas déclenchée de symptômes. » Et de conclure : « Incompréhensible et voilà pourquoi nous en sommes là aujourd'hui . C'est juste une question de prise de décision.
Et ce n'est pas le même traitement dans d'autres hôpitaux. Par exemple dans un autre CH, une soignante a été détectée COVID positive. Elle a dû rester confinée 15 jours chez elle sur ordre de sa direction.
»


Article du 17 mai 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


25 commentaires :


Commentaire de SOPHIE 17/05/2020 12:00:32

Pas très clairs ces informations Quid des personnes contacts de tous ces gens contaminés, Les 13 patients de l hôpital ont ils reçus des visites ? Les 5 soignants rentraient chez eux donc Quid de leur famille et amis Et autres ? Incohérent



Commentaire de Directeur Hôpital à la rédaction 17/05/2020 15:39:02

Merci à SK de ne pas tenir compte de ce mail si vous avez reçu le 1er Il est dommage que SK n'ait pas contacté la Direction afin de compléter cet article et l'information aux lecteurs. Tout d'abord un point concernant les 63 patients contacts identifiés. 40 negatifs. 18.positifs et manquent resuttats qui seront transmis par medecins traitants pour les 5 repartis au domicile. Concernant les contacts de ces patients c'est l'ARS qui coordonne avec les medecins traitants. Il est aberrant de pretendre dans cet article avec un argument completement irrecevable que la contamination ne peut ven



Commentaire de Superdeg 17/05/2020 16:02:02

Quoiqu'il arrive moi je vais éviter d'aller à l'hôpital ou consulter un toubib...je ne veux pas jouer au héros. Ca devient dangereux de fréquenter ce genre d'endroit et puis le personnel n'en peut plus et a besoin de repos d'où ce risque de contamination



Commentaire de Directeur Hôpital à la rédaction 17/05/2020 16:20:12

Suite. Concernant les conduites à tenir à propos des personnels elles ne dépendent pas heureusement des caprices et de la volonté des directeurs. Elles sont dictées par la Direction Générale de la Santé. Et il est vrai que ces directives ont varié au gré des connaissances du virus. Au début elles étaient basées aussi sur la crainte qu'il y ait beaucoup de personnes infectées et que les hôpitaux ne puissent plus fonctionner. Au début ces directives ont été qu'un agent positif avec des symptômes légers devait continuer a travailler avec un masque. Ensuite il a été decide que ce sont ceux posit



Commentaire de Guardian 17/05/2020 17:15:26

Ça fait peur quand on a des examens à faire à l hôpital !



Commentaire de jeff 17/05/2020 17:57:53

A Saumur une note de service demandait au personnels de venir travailler même malade. Après la pénurie de masques, qui étaient distribués au compte goutte et sur demande insistante, le personnel doit maintenant faire face à une pénurie de sur-blouses. Pour palier ce manque il a été proposé aux soignants des chemises à manches courtes destinées aux patients en leur disant qu'ils n'avaient qu'à se laver les bras avec les mains. Le CH de Saumur est dans le décret pour l'attribution de la prime de 500 €. Pour les agents impliqués dans la prise en charge de patients contaminés, le relèvement à 150



Commentaire de La sauterelle 17/05/2020 18:13:45

On ne parle pas des morts de L'EHPAD de Fontevraud et du personnel contaminé. Il faut bien un coupable une fois de plus c'est encore une personne âgée qui perturbe tout un CH, ils sont vraiment forts ces vieux et coriace en prime.



Commentaire de La rédaction 17/05/2020 19:26:04

Nous avons bien évidemment contacter l'hôpital.



Commentaire de Directeur Hôpital à la rédaction 17/05/2020 19:31:51

Ah oui ! Qui et quand ?



Commentaire de Directeur Hôpital 17/05/2020 19:45:12

A jeff. Oui le Ch Saumur a subi comme tous le manque de masques au debut. Crise française et non saumuroise. Mais grâce à de multiples dons il a pu généraliser le port avant beaucoup d'autres. Il a aussi subi des vols de masques et solutions de flacons hydro d'où les contrôles de consommation stricts conformes aux pratiques afin de pouvoir continuer le plus logtemps possible à doter chaque agent. Oui Il y a une pénurie mondiale de surblouses d'où les solutions locales pour trouver d'autres solutions. Au ch les personnels, des retraités et autres bénévoles ont lancé un atelier de fabrication d



Commentaire de Jeff 17/05/2020 19:55:47

Suite de mon commentaire tronqué parce que trop long. Pour les agents impliqués dans la prise en charge de patients contaminés et par dérogation, la prime pourra être relevée par le chef d'établissement à 1 500€...



Commentaire de Directeur Hôpital 17/05/2020 20:55:07

A jeff. Oui mais le texte prévoit des critères (pour la dérogation) et la transmission à l'ARS (pour le financement). Que de discussions et de sentiments d'injustice à venir. Pour la note elle correspondait aux consignes officielles du moment. Pour Super (j' ai oublié la suite excusez moi) c'est partout qu' il faut se mefier. Le virus est vraiment partout.



Commentaire de Constat 17/05/2020 21:45:33

Il est de notoriété que 30 à 40% des tests sont des faux négatifs, donc certains agents reviennent travailler trop tôt...et double peine : pas de reconnaissance de maladie professionnelle...



Commentaire de Directeur Hôpital 17/05/2020 23:04:14

Ce sera mon dernier échange. Merci pour vos propos directs et respectueux. Je ne sais pas qui SK a contacté à l'hopital. Si c'est notre referente communication et que vous lui avez laissé un message sur répondeur sachez qu'elle est absente pour 2 semaines et donc en légitime deconnexion.



Commentaire de En colère 18/05/2020 00:49:03

Ms le directeur, pourriez avoir un peu de compassion et de sympathie envers un patient infecté en gériatrie qui était venue suite à une chute, et qui voit sa peine de confinement augmentée de 3 semaines et sans soins de suite, plus de deambulateur, plus de marche ! Donc mise dans un service spéciale Covid, ou les fantômes qui rentrent dans sa chambre minuscule [[elles sont deux personnes ] En sortent aussi vite que l'éclair ! Les repas, parlons en ! Rien de bien bon, quand on lui propose un fromage, pas moyen de changer, cette malade n'ayant pas beaucoup d'appétit, apprécie tout les fromages s



Commentaire de bernadette fourré la vieillerie !! 18/05/2020 13:07:21

Mr le Directeur , je ne vous connais pas mais ce que je trouve formidable c\'est de participer au Kiosque, cela me prouve que la vie et le confort à Saumur, fait aussi parti de vos préoccupations, ce CORONAVIRUS aura fait jaser beaucoup de monde et parfois dans le mauvais sens, MERCI à vous ce n\'est pas du lèche botte, mais j\'ai l\'année dernière été hospitalisée en gériatrie et n\'ait que d b ien à dire sur les soins et la nourriture mémé de 88 ANS



Commentaire de Directeur Hôpital 18/05/2020 15:49:35

Merci Madame. Pour le monsieur légitimement en colere juste avant je vous comprends. C'est pour nous aussi "contre nature" de couper les patients et résidents de leurs familles car celles ci sont une part d'eux. J'ai aussi plusieurs fois lu des critiques sur le fait que l'on attribuerait trop la responsabilité des infections aux personnes âgées. Ce sont surtout elles qui sont en fait infectées car fragiles. Beaucoup d'ehpad en France sont touchés. Mais nous savons maintenant que le virus est présent depuis décembre. Et nos avons confiné ces structures le 13 mars. Entre décembre et mars certai



Commentaire de Flower 18/05/2020 20:09:53

Dans l'application stricte des règles sanitaire en milieu hospitalier, les fleurs sont interdites. Contexte covid ou non.



Commentaire de Fleurs 18/05/2020 21:04:53

Mais c'est toléré habituellement pour les ehpad



Commentaire de Incompréhensible 19/05/2020 10:10:45

Mr le Directeur, je ne comprends en février l'année dernière en gériatrie, il y a avait deux chambres closes avec protocole pour rentrée à l'interieur, cause de virus, le cadre de santé se félicitait à juste titre de la gestion de la crise. Là en pleine pandémie (alors que les résidents des ehpad et structures pour personnes âgées sont confinés dans leur chambre) dans le même service de gériatrie les portes des patients sont ouvertes!!!! conséquence : contamination, vraiment incompréhensible.



Commentaire de re Incompréhensible 19/05/2020 11:32:22

Incompréhensible , ce qu'il l est justement Incompréhensible c'est la connerie des gens qui ne savent pas et qui brodent.



Commentaire de Directeur Hôpital 19/05/2020 11:49:57

Bonjour Mme (incomprehesible). Les portes des chambres sont fermées uniquement dans les 2 services qui prennent en soins les patients Covid. Dans les Ehpad les résidents ne sont plus confinés dans leurs chambres depuis un bon mois maintenant. Pour les patients non covid hospitalisés dans des services non Covid c'est deja tellement difficile de ne recevoir aucune visite. Certes nous avons prevu la TV gratuite depuis le debut mais c'est limite comme lien social. Alors entendre la vie (les voix les brits...) dans les couloirs peut avoir un intérêt. Le virus ne se jette pas dans les couloirs à p



Commentaire de Incompréhensible 19/05/2020 15:29:28

Les insultes ne sont en aucun cas une réponse et de plus c'est une injure aux soignants qui sont décédés. Il faudrait déjà reconnaitre que c'est beaucoup de douleur de tous côtés, patients, famille, soignants. Puisque vous savez...allez y, argumentez.



Commentaire de Catherine LAVIELLE 22/05/2020 10:28:13

c'est fou le temps dont dispose monsieur le directeur pour répondre sur saumur kiosque en pleine pandémie!!! comme quoi les journées de chacun au ch ne sont pas les memes!!les vrais soignants ont vraiment autre chose à faire et pas de temps à perdre pour se justifier!! en meme temps,quand on ne vérifie pas la température des agents de peur qu'ils ne puissent pas assurer leur service et on laisse travailler des agents supposés contaminés,il ne faut pas après s'étonner de la contamination!!!quand à la prime, la bonne blague!!!!



Commentaire de La rédaction 22/05/2020 15:44:08

Et bien vous devriez vous féliciter que M. le directeur participe à l'échange.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI