Nouveaux foyers COVID détectés : plutôt une assez bonne nouvelle

La semaine dernière fut la grande semaine du déconfinement partout en France, notamment dans les zones classées vertes. Mais ce fut aussi durant cette même semaine que des nouveaux foyers ou clusters ont été détectés et particulièrement dans des zones qui sont classées vertes, dont un à l'hôpital de Saumur. Alors, doit-on s'inquiéter ?


Alors que la France se déconfine, des nouveaux foyers de COVID apparaissent. Le JDD a annoncé ce dimanche que « 25 nouveaux foyers ont été détectés la semaine dernière en France ». Mais ce qu'il faut se dire, c'est que le plus important ce n'est pas le nombre, mais c'est le fait qu'ils soient détectés. De fait, le corps scientifique le dit clairement : « un foyer détecté est un foyer qui peut être maîtrisé ». C’est donc finalement une assez bonne nouvelle. Par ailleurs, Olivier Véran, Ministre de la santé a affirmé que « le système pour casser les chaînes de contamination est opérationnel ». En effet, un vaste processus de tests et de détection des cas contacts a été mis en place et s'est amplifié. C’est ce processus qui a permis ces détections et va permettre que ces foyers ne s’étendent pas. Pour l’instant il n’y a donc pas d’inquiétudes à avoir. Ces foyers sont suivis de très près et très surveillés par les équipes médicales.

La liste des 25 nouveaux foyers détectés la semaine dernière :
– trois foyers dans les Pays-de-Loire dont un à l’hôpital de Saumur
– trois foyers (clusters) en région Auvergne-Rhône-Alpes
– trois en Ile-de-France dont un dans un foyer de jeunes travailleurs à Clamart dans les Hauts-de-Seine
– trois foyers épidémiques en Occitanie
– deux foyers dans le Grand Est
– deux foyers dans les Hauts-de-France
– deux foyers en Bourgogne-Franche-Comté
– deux dans les Côtes d’Armor : à l’hôpital de Lannion et dans un abattoir près de Saint-Brieuc
– deux foyers en Nouvelle Aquitaine : l’un près de Périgueux et l’autre dans un collège de Chauvigny dans la Vienne
– un foyer a également été identifié en PACA
– un foyer en Guyane dans la ville de Saint-Georges de l’Oyapoc
- un foyer dans le Centre Val de Loire : 34 personnes travaillant à l’abattoir Tradival à Fleury-les-Aubrais ont été contaminées
(Source JDD)


Article du 18 mai 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :


Commentaire de Jean 18/05/2020 18:44:20

Merci d'avoir précisé tout de suite que cette découverte est plutôt une bonne nouvelle...car les médias ne l'ont pas présenté ainsi! Avoir détecté très vite ces cas qui étaient peu "symptomatiques"pendant le confinement -sinon on aurait repéré le foyer - montre en effet la qualité de la surveillance médicale. On sera encore plus rassuré si on trouve de moins en moins de nouveaux foyers dans les prochains jours



Commentaire de Antoine 18/05/2020 19:45:05

Merci au kiosque pour cette note positive. Moi j'ai confiance dans le corps médical. Sinon on devient fou et plus rien n'a de valeur !



Commentaire de Jef 19/05/2020 08:52:53

Un propos réaliste et positif qui confirme l'intérêt de notre Kiosque. Il est préférable de repérer les foyers et de les maîtriser, plutôt que de souffler sur la braise pour mettre le feu dans tous les esprits. Ces médias, Monsieur, ils se font de plus en plus rares.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI