La Paulée d'Anjou : Une édition Saumuroise reportée à 2021

S’adaptant à la période actuelle, le collectif de la Paulée d’Anjou a repensé le format de cet événement angevin devenu incontournable en organisant une Paulée exclusivement entre vigneron(ne)s. Un retour aux sources qui s’accompagne de grandes ambitions pour l’avenir et qui permet de consolider les liens tout en commençant la préparation de l’édition 2021.

L'édition Saumuroise de la Paulée d'Anjou se déroulera finalement en 2021. ©EstelleOffroy


L'édition 2020 de la Paulée d'Anjou ne sera pas comme ses ainées, la situation sanitaire ne permettant pas une ouverture au public. Les vigneron(ne)s de la Paulée d’Anjou ont repensé le format de cette 9e édition : initialement programmée le lundi 22 juin, la Paulée est à présent repoussée au dimanche 11 octobre, pour fêter la fin de vendanges qui pourraient être généreuses cette année. Les vigneron(ne)s angevin(ne)s ont décidé de mettre à profit cette édition pour lancer de nouveaux projets et élargir encore leur dynamique régionale avec la volonté de faire de l’Anjou le cœur battant de la Loire viticole.

Extension aux vigneron(ne)s de Bourgueil

Le renouveau amorcé en 2019, ayant permis la réunion des deux grands terroirs angevins (Anjou Blanc et Anjou Noir), prendra encore de l’ampleur dès cette année, et pour les prochaines éditions, avec la reconstitution symbolique de la Province d’Anjou historique. Ainsi pour la première fois, la Paulée d’Anjou accueillera une quinzaine de vigneron(ne)s Bio issu(e)s des appellations Bourgueil et Saint-Nicolas de Bourgueil, portant le nombre de vigneron(ne)s participant(e)s à 70-80 cette année.

La Paulée prépare son édition anniversaire en 2021

La Paulée reviendra donc, en 2021 pour une dixième édition anniversaire qui se déroulera en Saumurois. Excursions dans le vignoble, ouverture à l’international, dégustation 100% bio ou biodynamique… L’objectif de la Paulée restera le même permettre à chaque participant de mieux appréhender la géologie, l’histoire, les terroirs et les modes de culture angevins

Création d’une charte

Le collectif de la Paulée d’Anjou a défini une Charte commune à travers laquelle les vigneron(ne)s participant(e)s s’engagent à promouvoir :
- Toutes les richesses de l’Anjou ses paysages et sa biodiversité, ses vins issus de terroirs uniques et inimitables, son histoire millénaire, son patrimoine de « belles pierres », sa gastronomie, sa culture et ses artistes, etc.
- Un mode de viticulture responsable et durable, dont la région fut l’une des pionnières, en présentant uniquement des cuvées certifiées ou en cours de certification bio ou biodynamie.
- Des valeurs humanistes, si souvent incarnées par les vigneron(ne)s du Val de Loire ouverture d’esprit et tempérance, entraide intergénérationnelle favorisant l’installation de jeunes talents, etc.


Article du 19 mai 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI