Fret ferroviaire en Pays de la Loire : "un potentiel à développer"

Lors de la commission permanente du Conseil régional du 30 avril, le financement d’études préliminaires pour la réalisation de travaux sur la ligne ferroviaire La Roche-sur-Yon-Thouars a été approuvé à l’unanimité. Les élu.e.s du groupe Ecologiste et Citoyen se félicitent du prochain lancement de ces études. "Elles permettront de donner un nouvel élan à cette ligne actuellement en souffrance en mettant un accent particulier sur le développement du potentiel du fret avec la région Nouvelle-Aquitaine." Le communiqué de Lucie Etonno, co-présidente du groupe Ecologiste et Citoyen.

Lucie Etonno, co-présidente du groupe Ecologiste et Citoyen du Conseil Régional des Pays de la Loire


« Investir pour redévelopper le fret ferroviaire est stratégique pour faire baisser les émissions de CO2 : passer de la route vers le rail représente 9 fois moins d’émissions ! Dans ce contexte, la ligne historique des Sables d’Olonne à Tours est identifiée comme un axe à forts enjeux pour développer à nouveau le transport ferroviaire de marchandises. Aujourd'hui, elle est très dégradée et en réelles difficultés, notamment sur le tronçon La Roche-sur-Yon-Thouars. En l’absence de travaux, elle fermera en 2025. C’est pourquoi nous demandons depuis des années aux président.e.s des exécutifs des trois régions concernées (Pays de la Loire, Nouvelle-Aquitaine, Centre-Val de Loire) de se mobiliser avec conviction. »
Elle ajoute : « Le financement d’études préliminaires voté le 30 avril en Pays de la Loire est un premier pas : trois scenarii seront étudiés dont deux intègrent le développement du potentiel fret de cette ligne. Nous nous réjouissons aussi de la dynamique engagée par la Région Nouvelle-Aquitaine. Cette dernière a investi dans un plan fret ambitieux et a entrepris de très lourds travaux de régénération de la ligne fret Thouars-Niort. Ces travaux devraient permettre à terme la ré-ouverture complète du sillon ferroviaire se poursuivant vers Montreuil-Bellay et Saumur. C’est un nouvel axe rapide qui s’offrirait à notre région, tout en allégeant l’axe encombré Nantes-Saint-Pierre des Corps. »
Elle conclut : « La reconquête du transport voyageurs et de marchandises par le rail fait partie des réponses aux enjeux climatiques actuels. Une telle transition constitue une étape décisive vers la réalisation des objectifs climatiques fixés par l'Accord de Paris pour le secteur des transports. »


Article du 24 mai 2020 I Catégorie : Politique

 


2 commentaires :


Commentaire de Lise 25/05/2020 17:08:18

Enfin une bonne nouvelle. Des annees que l'on nous explique pourquoi il est difficile voir impossible de developper le fret ferroviere et de maintenir les lignes "locales" de transports de voyageurs sans oublier leurs velos. Peut-etre moins de rencontres d'immenses camions sur les petites routes de campagnes, les villages et les centres de nos petites cites



Commentaire de sablons 49 25/05/2020 19:38:33

La SNCF traine les pieds depuis plus de 30 ans sur le ferroutage, car elle est propriétaire de plusieurs grosses boites de transports(GEODIS entre autre, info facilement vérifiable) qui lui rapporte beaucoup plus que la mise en place du ferroutage... Voilà l'explication de son immobilisme !!



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI