Saumurois. Des sites touristiques satisfaits de la fréquentation pour ces premiers jours d'ouverture

Après plusieurs semaines de confinement, le public a pu profiter d’un bon bol d’air et de visites propices à l’évasion. Nombreux sont ceux qui ont, durant ce long weekend, (re)découvert les sites touristiques du Saumurois comme le Bioparc ou les Chemins de la Rose à Doué-en-Anjou ou encore l'Abbaye de Fontevraud.


Les sites touristiques rouvrent petit à petit avec bien entendu l’application des protocoles sanitaires. Ce weekend était pour beaucoup le premier gros weekend de reprise d’activité avec un weekend de quatre jours. Tous dressent un bilan plutôt positif de ces premiers jours au vu des conditions de réouverture. « Nous sommes très contents de la fréquentation, nous avons eu environ 50% du nombre habituel de visiteurs, et ce malgré la barrière des 100 kilomètres et de l’obligation du port du masque pour les plus de 11 ans », explique Aurélie Guerry, attachée de presse du Bioparc de Doué-en-Anjou. Même constat pour les Chemins de la Rose qui ont reçu plus de 50% du nombre de visiteurs : « Nous avons eu un temps exceptionnel pour cette réouverture, c’est essentiel pour nous qui avons notre parc en extérieur cela a certainement beaucoup joué. Il était important de rouvrir à cette période car nous sommes en plein cœur de la période de floraison. »

Un public divers au rendez-vous

Au grand étonnement des différents sites, le public n’était pas essentiellement local. « Nous avons eu des habitués, mais aussi beaucoup de personnes dans un rayon de 100 kilomètres à la ronde. Des personnes qui ont profité de ce déconfinement pour découvrir le parc », explique-t-on aux Chemins de la Rose. Au Bioparc les profils des visiteurs étaient également hétéroclites, même si beaucoup de familles sont venues visiter le parc animalier : « Bon nombre sont venus s’évader au Bioparc, l’occasion aussi pour eux de découvrir les nouveautés. » Pour faire venir le public, l'Abbaye de Fontevraud a misé sur une offre alléchante. Ne pouvant compter sur les nombreux visiteurs venant d'autres régions ou pays, le site offre une entrée pour une entrée achetée. L'offre est valable jusqu'au 1er juillet, l'occasion pour les personnes vivant dans un rayon de 100 kilomètres de découvrir ou redécouvrir ce joyau du patrimoine local.

Des mesures sanitaires respectées

L’application des mesures barrières s’est faite dans le plus grand respect dans chacun des sites. « Je crois que les gens ont bien assimilé que si nous voulions ressortir et profiter de ce qu’il y a autour de nous, il nous faut respecter ces mesures. Dans le parc, le port du masque a été respecté, les distances également, le public a été très discipliné et compréhensif », souligne Aurélie Guerry. Pour les Chemins de la Roses, le port du masque est obligatoire seulement dans la partie boutique : « Nous avons la chance d’avoir un grand extérieur de plusieurs hectares. L’espace est suffisamment grand pour respecter la distanciation. » L'Abbaye de Fontevraud a elle aussi dû s'adapter à la situation en imposant le port du masque ou en faisant respecter la distanciation sociale. Les visiteurs découvrent désormais le monument emblématique au fil d'un parcours fléché à sens unique.


Article du 25 mai 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI