Tourisme. L'Abbaye de Fontevraud observe une plus grande fréquentation de visiteurs locaux

Avec le confinement et sans doute la crainte de propager le virus, de plus en plus de Français semblent envisager des vacances à proximité de leur domicile. L'occasion de (re)découvrir un patrimoine et une nature à deux pas de chez soi. Éléments de réponse avec l'Abbaye de Fontevraud.


Les Français auraient-ils une envie de local cet été ? C’est du moins ce qu’a observé l’Abbaye de Fontevraud, site touristique emblématique de la vallée de la Loire. Le site a rouvert ses portes depuis le 20 mai, à l’occasion du weekend prolongé de l’Ascension. « L’Abbaye a accueilli plus d’un millier de personnes sur le week-end. Cette fréquentation est certes très inférieure aux années précédentes (nous sommes à 25% de la fréquentation de 2019), mais est encourageante dans un contexte de déconfinement, de limitation des déplacements et d’adaptation des habitudes de vie en tenant compte des mesures de protection sanitaires. Mais aussi, compte tenu de l’absence d’infrastructures d’accueil… les hôtels et restaurants n’ayant pas encore rouvert leurs portes », indique le site de Fontevraud.

Des visiteurs locaux

Parmi ce millier de visiteurs, plus de 80% étaient originaires du département ou des départements limitrophes, le Maine-et-Loire pesant à lui seul 37%. « Notre trafic web enregistre quant à lui une fréquentation supérieure à celle de l’année dernière à la même période. On observe une modification de la provenance géographique des internautes, avec 54% des visiteurs web en provenance des 3 régions de proximité (Pays de la Loire, Centre-Val de Loire et Nouvelle Aquitaine), dont 27% des visiteurs web en provenance des Pays de la Loire. Au détriment de la région Ile de France (29% contre 44% l’année dernière) », souligne Éléonore Château, chargée de communication de l’Abbaye. Ceci témoigne d’un souhait des Français de reprendre des activités touristiques à l’approche de l’été tout en restant à proximité de chez eux.

Une stratégie touristique axée sur cet élan

Une impression générale qui s’est bien fait sentir des professionnels du tourisme et des offices qui ont misé sur cette nouvelle pratique, comme nous l’expliquait Jean-Jacques Micoud, président de Saumur Val de Loire Tourisme, dans un précédent article. Des campagnes de communication ont été réalisées par les agences départementales du tourisme autour de vacances locales et souvent nature (lire notre article sur le tourisme en Deux-Sèvres). Un souffle qui correspond également à une volonté gouvernementale de relancer l’activité et ce secteur en particulier, avec un plan de relance de 18 milliards d’euros à l’appui.


Article du 29 mai 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Suzy R 01/06/2020 19:04:12

Content pour eux - mais pas pour les autres qui, comme nous, attendent toujours le remboursement promis depuis Pâques pour les billets de concerts annulé il y a 2 mois! Ce n’est pas du tout professionnel et nous regrettons d’être « PASSeurs » qui soutiennent L’Abbaye régulièrement.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI