Saumur. Une reprise en demi-teinte pour les cafés-restaurants

Il y a quelques jours les restaurateurs s’affairaient avant l’ouverture et le retour des clients possibles en date du 2 juin. Tous se disaient très impatients de retrouver gourmands, touristes et flâneurs dans leurs bistrots et sur leurs terrasses (relire notre article). Après quelques jours d’ouverture, le kiosque a souhaité faire un point sur la situation avec eux.

L'équipe de l'Annexe, masquée.


Le moins que l’on puisse dire est que cette reprise s’est faite en demi-teinte. Les premiers jours, ont été particulièrement bons et la météo était au rendez-vous. « Il semble y avoir eu un engouement particulier des clients à retrouver les terrasses dans les premiers jours. Puis, pour bon nombre de collègues, il y a eu un trou dans la fréquentation dans les jours suivants, notamment en semaine. Le weekend, les restaurateurs et les bars retrouvent un peu plus de clients, mais en semaine cela est très calme », explique Anthony Vaillant, chef de l’Essentiel. Même constat pour David Moro, gérant de l’Annexe rue du Puits Neuf : « Nous avons eu une très belle ouverture, mais depuis, la fréquentation est un peu en dents de scie. Il faut dire que la météo n’est pas vraiment à notre avantage et ne donne pas particulièrement envie de sortir et de s’installer en terrasse. On est loin de retrouver le rythme d’avant. » Il note également que les clients sont assez peu présents le midi par rapport à d’habitude. « Peut-être que les personnes ont conservé des habitudes du confinement comme le télétravail ou la vente à emporter », avance-t-il.

« Une saison estivale qui ne sera pas habituelle »

Quoi qu’il en soit, cette situation demande une certaine adaptation de la part des professionnels. C’est la leçon qu’en retire Dominique Bresson, gérant de la crêperie-saladerie La Bigouden, rue Saint-Nicolas. « Ce n’est certes pas un mois de juin classique, mais on s’y attendait un peu. Il n’y a rien d’anormal au vu du contexte. On ne fera pas une saison estivale habituelle et doit se faire à cette idée », explique le restaurateur. Il ajoute avec entrain et positivisme : « Nous avons été particulièrement heureux de retrouver nos clients, généralement des Saumurois et des habitués. L’application des mesures sanitaires s’est faite sans trop de soucis et tout le monde joue le jeu. Nous avons aussi eu la chance d’avoir le soutien de la mairie qui nous a permis d’agrandir nos terrasses pour recevoir plus de clients, ce qui est une aide non négligeable. Quoi qu’il en soit, il faudra faire avec pour cette année. »

« S’adapter au monde qui change »

S’adapter c’est aussi ce qu’a fait le chef de l’Essentiel en proposant depuis le confinement déjà des ventes de plats à emporter. « Cela fonctionne très bien, il nous faut nous adapter au monde qui change. Il est certain que je continuerai à l’avenir avec ce mode de vente, même avec la reprise d’un service conventionnel. » Pour ce faire, il convient qu’il faudra certainement faire évoluer l’organisation dans les cuisines, quitte embaucher. Les professionnels de la restauration attendent désormais le retour du tourisme qui devrait principalement s’articuler autour d’un « tourisme français, local et de la Loire à Vélo », comme l’explique Dominique Bresson qui ne compte pas « sur un tourisme étranger cette année ».


Article du 10 juin 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de Superdeg 10/06/2020 17:50:26

On a pas beaucoup de chèques restaurant aussi et on peut en dépenser le double en magasin



Commentaire de Bernard 10/06/2020 17:57:27

Le vrai problème et l'absence de reprise de l'école qui de ce fait bloque toutes reprises dans le Pays, pour la restauration en semaine les Parents mangent à la maison puisque les enfants ne sont pas à l'école et à la cantine, il n'y a pas d'autres solutions que de rentrer faire à manger à la maison.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI