Maine-et-Loire. Un rassemblement contre l'état d'urgence sanitaire jeudi 11 juin à Angers

L'intersyndicale a appelé à manifester ce jeudi 11 juin à 17h30 devant la préfecture d'Angers. Elle dénonce le maintien de l'état d'urgence synonyme pour elle de frein aux libertés.


L’intersyndicale CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES et CFTC appelle à un rassemblement jeudi 11 juin 2020 à 17h30 devant la préfecture d’Angers contre la prolongation de l’état d’urgence sanitaire. « Les masques oui ! Les bâillons non ! Face à la crise, ni état d’urgence liberticide ni dégradation du Code du Travail et des statuts. Ce n’est pas à la population et aux travailleurs de payer », affichent les syndicats sur leur tract. Ils continuent : « Le gouvernement utilise l’état d’urgence sanitaire pour porter des coups brutaux contre les droits des travailleurs et travailleurs (allongement de la durée de travail, baisse de salaire déguisé en accord de performance, travail du dimanche, empiétement sur les congés) et pour imposer des restrictions de libertés comme la liberté de manifester. Tout ce contre quoi, les travailleurs(ses) luttent d’habitude est maintenant le nouvel horizon de cet état d’urgence. Pour nos organisations syndicales, il est hors de question que ce soit aux salariés de payer la crise : déjà 6 millions de chômeurs, des intérimaires sans contrat, des licenciements en nombre alors même que les actionnaires et le CAC 40 continuent d’engranger les dividendes. […] Alors qu’il est permis de se réunir dans les entreprises, les bars, les restaurants, les lieux de culte… la loi d’urgence impose des restrictions inacceptables des libertés comme la liberté de se rassembler à plus de 10 sur la voie publique, ce qui signifie en clair l’interdiction de manifester. »


Article du 10 juin 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de liberté 11/06/2020 09:04:44

la liberté , c'est aussi , d'aller travailler et donner une chance au pays de reprendre le cours normal , bien sûr la protection des salariés est importante mais , disons le , il ne faut pas non plus aucun effort de part et d'autres , le dialogue est primordial, et c'est là qu'interviennent les syndicats intelligemment et non dans la provocation et la montée du désordre !!!



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI