"Vacances apprenantes" : L'opposition départementale émet des regrets

A l'occasion de la commission permanente de ce matin, le groupe de la minorité "Anjou en Action" est intervenu pour interroger les mesures prises afin de faciliter l'organisation des vacances apprenantes dans les collèges (notre article par ailleurs). "Nous regrettons que la majorité demeure dans l'attente de sollicitations". Le communiqué signé Fatimata Amy (Canton Angers 3), Sophie Foucher Maillard (Canton Angers 5), Jean-Paul Pavillon (Canton Ponts-de-Cé)

Le groupe Anjou en Action du Conseil départemental de Maine-et-Loire


"Pendant le confinement, de nombreux collégiens ont rencontré des difficultés à poursuivre leur scolarité ou ont été isolés. Afin de pallier ce décrochage scolaire et social, le gouvernement a conçu le dispositif des vacances apprenantes, qui doivent permettre d’accueillir des groupes de collégiens et de leur proposer des activités éducatives.
Ainsi, les collèges sont invités à organiser des journées d’accueil et de pédagogie, en juillet et août.
Puisque les collèges relèvent de la compétence départementale, nous avons demandé que la collectivité prenne l’initiative et s’engage à accompagner chaque établissement pour faciliter l’organisation.
Pour Christian Gillet, il appartient à l’Etat et aux communes d’être organisateurs et « à ce jour, [il] n’a pas été sollicité ». Il refuse d’impulser une dynamique de coordination et de mobilisation.
Par ailleurs, ce débat, est l’occasion pour nous de rappeler que des acteurs de l’éducation populaire rencontrent des difficultés financières du fait de l’arrêt de leurs activités pendant la crise. Le dispositif des écoles ouvertes buissonnières est une opportunité pour les enfants et jeunes confiés au Département.
Là aussi, une initiative départementale serait la bienvenue, d’autant que Christian Gillet a annoncé vouloir que les enfants et jeunes de l’ASE soient prioritaires."



Article du 23 juin 2020 I Catégorie : Politique

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI