Baugeois-Vallée. Coup d'envoi d'Ecocir, des serres chauffées respectueuses de l'environnement

En fin de semaine dernière a eu lieu l’officialisation d’Ecocir, un projet de récupération d’énergie qui permettra à terme de chauffer des serres agricoles, tout en respectant l’environnement.


Vendredi 19 juin a été signée la convention permettant à la communauté de communes Baugeois-Vallée de mettre en marche le projet Ecocir. L’objectif est de chauffer des serres grâce à la chaleur émise par l’Unité de valorisation énergétique de déchets de Lasse. L’unité de traitement des déchets de « La Salamandre » produit chaque année l’équivalent de la consommation électrique de la ville de Saumur. Des études ont été menées depuis deux ans maintenant afin d’étudier l’impact et la faisabilité d’un tel projet. Plusieurs producteurs ont d’ores et déjà fait savoir leur intérêt et ont réservé des parcelles de sept hectares sur ZAC de la Salamandre. La première récolte est prévue pour la première partie de l’année 2022.

Des emplois à la clef

Le président de l’intercommunalité, Philippe Chalopin, s’est réjoui de cette nouvelle et de l’émergence de ce projet « ambitieux et innovant. » Si Ecocir est positif sur le point environnemental, il l’est aussi d’un point de vue social puisque l’une des sociétés engagées dans le projet prévoit l’embauche d’une quinzaine de salariés par hectare. Une aubaine sur ce territoire qui compte près de 15% de personnes en recherche d’emploi.


Une station GNV en bonus


Dans la continuité du plan Ecocir, il est également prévu le raccordement de ces serres au réseau de gaz naturel. Celui prendra le relais pour pallier les temps d’arrêt de l’unité de valorisation des déchets de La Salamandre. Les serres seront donc continuellement chauffées. Cela permettra l’émergence d’un second projet en parallèle, une station GNV (Gaz naturel pour véhicules), créée à proximité. Celle-ci sera accessible aux professionnels comme aux particuliers 24h/24 et 7j/7. La construction de cette station devrait débuter au printemps 2021 et une mise en service quelques mois plus tard. Ce projet a été rendu possible grâce à l’unité de méthanisation prochainement construite sur le site de lasse, celle-ci est portée par un groupement d’agriculteurs.


Article du 23 juin 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Jean-Luc COLAS 23/06/2020 21:45:03

Bonjour, Au sujet de ces serres, je suppose qu'elles vont être éclairées la nuit pour favoriser la croissance des plantes ? Savez-vous l'impact produit sur le voisinage ? Cela rend leurs nuits éclairées en permanence, les empêche de dormir, leur empêche de voir le ciel nocturne. C'est insupportable pour les voisins. Notre association (Anpcen) reçoit des messages de colère envers ces entreprises d'agriculture industrielle, des reportages ont été diffusés sur les télé d'infos montrant cette pollution incroyable la nuit. Aussi, je vous propose d'être innovants en prévoyant de construire vos s



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI