Fait divers. Savigny-en-Véron. Une femme retrouvée morte dans un camping-car

Une trentenaire a été découverte sans vie dans un camping-car à Savigny-en-Véron, entre Saumur et Chinon. Elle est décédée des suites d’un étranglement survenu après une rixe familiale.


En début de semaine, c’est dans un campement de gens du voyage que le corps d’une femme de 38 ans a été retrouvé sans vie à l’intérieur d’un camping-car. Dans la matinée du mardi 7 juillet, les autorités ont débarqué sur un campement de gens du voyage, suite à la découverte du corps d’une femme de 38 ans. D’après l’autopsie réalisée mercredi 8 juillet, la cause du décès aurait été l’étranglement. La victime ne vivait habituellement pas sur le camp, mais était logée dans le camping-car de son père. Selon les premiers éléments de l’enquête, les faits auraient été commis après 22h30 le lundi. Quelques heures avant, la victime s’était interposée dans une bagarre qui opposait les membres d’une même famille, le tout sur fond d’alcool. Elle tentait alors de protéger son frère. Elle aurait reçu plusieurs coups durant l’affrontement, avant d’aller se réfugier dans le véhicule où elle sera retrouvée morte.

La mort par étranglement confirmée

Le rapport de l’autopsie, délivré ce jeudi 9 juillet, rapporte que la femme est décédée suite à un étranglement. Élément révélé grâce à des marques retrouvées au niveau des cervicales de la trentenaire. Deux hommes ont été placés en garde à vue, poursuivis pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Ils ont été présentés devant un juge d’instruction, un placement en détention provisoire sera demandé jusqu’à ce que leur dossier soit jugé devant un tribunal.


Article du 09 juillet 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI