Data centers en Saumurois : Le projet de commercialisation d'espaces s'accélère

C'est un fait avéré, la gestion des données en lignes est énergivore. Il y a maintenant 5 ans, la région des Pays de la Loire et Saumur Agglo ont imaginé stocker les données du "cloud" dans les galeries souterraines du Saumurois. On arrive au bout des expérimentations. La commercialisation n'a jamais été aussi proche.

de gauche à droite : Sébastien Guérif (Trogim), Cécile Macquet (chargée de mission), Pierre Séguret (Avron Conseil) et Jean-Michel Marchand (président de l’Agglomération)


Le numérique, utilisé de tous, connaît une croissance exponentielle, entraînant une consommation de 40% de l’énergie pour le seul refroidissement des data centers (centres de données qui permettent de stocker et de traiter de grandes quantités de données). A elle seule, cette industrie génère 4% des gaz à effet de serre et contribue à une part croissante du réchauffement climatique. Face à cet enjeu impératif de réduction énergétique et de protection environnementale, l’Agglomération Saumur Val de Loire, ses partenaires (Banque des territoires, région des Pays-de-la-Loire, département de Maine-et-Loire), des acteurs et industriels français du secteur (Celeste, Egis-Concept-Elioth, Enia Architectes, Critical Building, Sigma Informatique) créent DEEP DATA, un consortium public-privé de Recherche et Développement. Durant ces trois dernières années, la solution DEEP DATA, Data Center souterrain, au PUE (Power Usage Effectiveness, Indicateur d’efficacité énergétique) de 1,1 avant optimisation, refroidi par les frigories naturelles des cavités anthropisées et contrôlées, est testée grandeur nature. À titre d’exemple, les data centers français ont en moyenne un PUE qui atteint les 2,5.

Une nouvelle société pour développer le projet

Mercredi 8 juillet, le Consortium s’est agrandi en accueillant les sociétés Trogim et Avron Conseil. Sébastien Guérif et Pierre Séguret, respectivement experts des mondes souterrains, des Technologies de l’Information et du Cloud, fondent la société de projet d’exploitation et de service à impact responsable. La nouvelle société, accompagnée par des investisseurs privés et avec l’appui des partenaires du consortium, développera sur les premiers sites saumurois ces infrastructures à haute efficacité énergétique et environnementale, afin de servir le besoin numérique souverain de calcul et de stockage de données propriétaires. Aux dires des membres du consortium, il reste encore quelques détails à valider et la commercialisation des espaces va débuter.

Infos pratiques : Découvrez toutes les infos sur le projet sur le site www.deepdata.fr


Article du 21 juillet 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Superdeg 21/07/2020 11:51:52

Ce serait bien un SPA avec de l'eau chaude chauffée gratuitement et à côté le casino...Saumur-les-bains ou Saumur les eaux...la classe!



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI