Fontevraud. Tourisme : Les hébergements tirent leur épingle du jeu

La saison touristique ne s’annonçait pas particulièrement de bonne augure pour les professionnels. Pourtant les hébergeurs situés à Fontevraud dressent un bilan relativement positif de ce début de saison.

Le domaine de Roiffé


L’année 2020 ne sera définitivement pas banale, le tourisme sera lui aussi différent des autres années. Le secteur peine parfois à redémarrer (relire notre article) tandis que d’autres doivent s’adapter à de nouveaux vecteurs : clientèle, protocoles, gestion… Un changement se fait également sentir dans le choix des destinations estivales et sur la longueur des séjours. Le secteur de Fontevraud a su tirer son épingle du jeu et rencontre un réel succès auprès des touristes. Du côté de l’hébergement, la saison a été un peu plus longue à redémarrer, mais depuis quelques jours les hébergements font le plein. C’est le constat dressé par Pierre-Antoine Barbot, gérant du Domaine de Roiffé : « cela a été long à reprendre, mais depuis le weekend du 14 juillet on note un très bon taux de remplissage similaire à celui d’une année classique. » Même bilan pour Fabien Duveau, vigneron à Chacé, propriétaire avec son épouse d’un gite situé à Fontevraud. « Le début de saison a été très calme, mais on sent un vrai départ depuis quelques jours. On a même une vision assez claire sur les mois à venir puisque nous sommes complets jusqu’à la fin du mois d’août. Le weekend de 14 juillet a été excellent sur le secteur de Fontevraud pour tous les professionnels du tourisme », indique le vigneron.

Une clientèle qui évolue

Les hébergeurs ont cependant observé une évolution dans le public qui fréquente leurs établissements et dans la manière de réserver. « On sent un réel engouement pour les hébergements comme les gites ou les hôtels les touristes se dirigent vraiment vers ce type de logement », explique Fabien Duveau. « Il me semble que les clients recherchent une certaine qualité de services et un cadre sanitaire qui les rassure », souligne Pierre-Antoine Barbot (ci-contre avec son épouse Marie-Astrid). Ce dernier a également observé que les réservations se faisaient de plus en plus en « last minute », au dernier moment. Les clients sont pour bon nombre des Français venant de la région parisienne, de Bretagne ou de Normandie. « On a remarqué que nous avions beaucoup de Saumurois qui viennent pour de courts séjours de 24 ou 48h. ils viennent profiter du cadre pour déconnecter et s’offrir un moment de pause, à défaut parfois de partir plus longuement », explique le gérant du domaine de Roiffé.

Une offre diversifiée

Leur atout pour se démarquer est certainement de proposer une offre complète de services. Le gîte du couple Duveau (ci-contre) propose au-delà du cadre typique 1900 de l’hébergement un véritable séjour autour du terroir et de l’œnotourisme avec un bar à vin et une cave à manger. Le domaine de Roiffé n’est pas en reste avec un parc de 135 hectares où les clients peuvent profiter de piscine, spa, tennis, golf, mini-golf… (relire notre article) « Nous avons l’avantage de ne pas avoir un seul gros bâtiment. Les hébergements sont répartis dans 8 pavillons, ce qui offre de l’espace et du calme », ajoute Pierre-Antoine Barbot. Les hébergements de ce secteur profitent également d’un cadre particulièrement attractif mêlant verdure, vignobles, patrimoine, Loire à vélo… « En discutant avec les gens, on se rend compte que beaucoup se sont dirigés vers cette destination plutôt que de l’habituelle station balnéaire. Il y a un besoin de se mettre au vert et aussi certainement de fuir le tourisme de masse », analyse-t-on au domaine de Roiffé.

L’Abbaye, l’atout patrimoine

L’autre atout du secteur est bien évidemment l’Abbaye de Fontevraud, monument emblématique du Saumurois. « L’abbaye draine beaucoup de personnes qui choisissent nos hébergements comme point de chute pour profiter des richesses de la région, notamment de ce monument », souligne Fabien Duveau. Il s'agit en effet d'un des lieux touristiques les plus visité du Saumurois. Elle dispose d'une histoire riche et fascinante et abrite les gisants de grands nom de l'histoire tels Richard Cœur de Lion ou encore Aliénor d'Aquitaine. En plus de son architecture remarquable et de son cadre grandiose, l'Abbaye propose de multiples expositions temporaires. En ce moment il s'agit d'une exposition consacrée au vitraux d'artistes, couplée à un parcours d'art contemporains. Régulièrement dans la saison le monument propose des soirée événement dans le cadre de sa riche programmation culturelle. Plusieurs concerts sont organisés tout au long du mois d'août.


Article du 21 juillet 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI