Street Art à Candes Saint Martin

8 street-artistes ont été invités à l'occasion d'une résidence au château de Môh à Candes-Saint-Martin. Ils sont venus créer des oeuvres uniques, qui viennent s'ajouter à la quarantaine réalisée par une vingtaine d'artistes déjà présents dans les 5 hectares du parc.

www.street-art-parc.com


Le street Art est sur le point de devenir la forme d'art la plus populaire. En l'espace de quelques jours, de quelques nuits les artistes du Street Art insufflent à un lieu leur énergie personnelle. Ils s'adaptent immédiatement à un site et à la nature éphémère. C'est justement ce qu’ont compris les propriétaires du Château de Môh en confiant à Fabrice Claval, ancien directeur régie des expositions du Palais de Tokyo à Paris, l’aménagement artistique du parc. En 2019, ils ont invité plus de 20 artistes à venir s'installer en résidence au Château de Môh et en leur proposant de s’exprimer sur des supports dispersés sur les 5 hectares du parc du Château. En 2020, 8 artistes ont été invités à enrichir la collection du parc : du poulpe géant de Martin Peronard à interprétation du Covid par Docteur Bergman, en passant par Fabienne Teyssier Monnot avec son installation Land Art et le graveur Clément Schoëvaërt qui a choisi de doter le parc d’un pantin 5 mètres de haut, sans oublier l’artiste Latigro qui vit et travaille à Saumur et expose son Mr.Trump. Ce sont au total une quarantaine d'oeuvres qui sont à découvrir le temps d'une flânerie culturelle et contemplative.


Article du 25 juillet 2020 I Catégorie : Culture

 


6 commentaires :


Commentaire de simon 12/08/2020 13:57:35

Bonjour, peut on voir les dessins en question sur internet? ou faut il venir sur place pour voir le travail des artistes?



Commentaire de simon 18/08/2020 13:25:57

L'art du graff est de plus en plus popularisé, avant c'était des délinquants qui graffaient en cachette maintenant c'est les mairies qui les invitent et en plus qui les rémunères.



Commentaire de nicolas 28/08/2020 11:10:46

Le street art est devenu un art à part entière, respecter par ses pairs, une pratique utilisé aussi dans la réparation d'un mur. Souvent autodidacte, ce serait intéressant que la mairie propose des formations street art pour les jeunes.



Commentaire de William 30/08/2020 09:25:14

Cet art s'est développé dans de nombreux pays, des compétitions sont elles organisée ? William d'Agefiph



Commentaire de AbdelHadi 31/08/2020 09:24:20

Un art de plus en plus répandu dans les pays en développé, notamment de part son accessibilité. Dommage qu'en France, tous ne l'exercent pas dans le cadre de la loi. AbdelHadi de le-seo.com



Commentaire de Daniel 14/09/2020 12:31:16

Ce genre de graffitis me plaisaient beaucoup autrefois... Ce n'est plus le cas aujourd'hui, mais tant que c'est dans un endroit déterminé, et non pas sur nos fenêtres pvc blanches toutes neuves... Daniel d'eco-fenetre



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI