Saumur-Champigny. Plus de 10 000 euros offerts aux soignants sous forme de bons restaurant

Ce mercredi 29 juillet 2020, le syndicat des producteurs de Saumur-Champigny remettait officiellement les tickets issus de la vente solidaire à l’hôpital de Saumur. 420 tickets solidaires seront offerts au personnel de catégorie C de l’hôpital (1). Ils sont utilisables dans l’ensemble des restaurants de l’AOC Saumur-Champigny proposant au moins un vin de l’appellation à la carte.

Paul Pisani, Amélie Neau, Jean-Paul Quillet et Marie-Françoise Ratron lors de la remise officielle des tickets.


Lancée à l’initiative du syndicat pendant le confinement, la vente solidaire a rassemblé 41 domaines de l’appellation avec la mise en vente de 450 bouteilles. « Nous avions demandé aux producteurs d’offrir 6 ou 12 bouteilles de leur cuvée, quasiment tous ont offert 12 bouteilles », précise Paul Pisani, membre du syndicat. Des lots de 6 bouteilles ont été réalisés, sur les 66 lots mis en vente sur la plateforme de ventes privées Le Carré des Vins, 48 ont été vendus dès le premier jour et le reste est parti dans la semaine. Ce sont finalement 10 454 € qui ont été récoltés par le syndicat.

420 tickets pour le personnel de catégorie C

« Nous avons longuement réfléchi à la manière dont nous allions utiliser l’argent récolté lors de cette vente solidaire. Nous avions lancé une sorte d’appel à projets aux forces vives du territoire. Nous cherchions des associations ou des secteurs qui avaient été touchés pour la crise sanitaire. Puis il nous est venu l’idée de faire un geste envers les soignants », explique Amélie Neau, présidente du syndicat. Les producteurs ont alors échangé avec la direction de l’hôpital qui a fort bien accueilli la nouvelle. « Nous avons réfléchi ensemble à la manière d’utiliser cet argent. Nous avons alors décidé de réaliser des tickets solidaires d’une valeur de 25 euros permettant aux personnels soignants de se rendre dans un restaurant », souligne le directeur du CH de Saumur, Jean-Paul Quillet. Mais alors se pose la question de comment répartir ces tickets. « Nous avons décidé de les attribuer aux personnes de catégorie C (1) travaillant à l’hôpital et dans les EHPAD associés. Il y a 420 tickets, ce qui correspond au nombre de personnes de cette catégorie. Ce sont ceux qui sont les moins rémunérés et qui ont le budget vacances le plus restreint. Par ailleurs, cela permet de toucher des professionnels de plusieurs secteurs : soignant, restauration, blanchisserie… Cela nous semblait juste et je ne pense pas que ce choix sera critiqué », précise Jean-Paul Quillet.

Dans les restaurants de l’AOC


Les tickets seront utilisables dans les restaurants de l’appellation Saumur Champigny qui compte 9 communes : Montsoreau, Turquant, Parnay, Souzay-Champigny, Dampierre-sur-Loire, Saumur, Varrains, Chacé et Saint-Cyr-en-Bourg. Les restaurateurs partenaires devront s’inscrire préalablement auprès du syndicat. La liste des restaurants participants est disponible sur le site internet du Saumur-Champigny. Ils s’engagent ainsi à accepter les tickets solidaires comme un moyen de paiement. Chaque mois, ils retourneront les coupons au syndicat qui leur versera la valeur des tickets utilisés. Les bons sont valables jusqu’au 31 décembre 2020. La présidente Amélie Neau précise toutefois que « tous les restaurateurs du secteur et qui ont au moins un vin Saumur-Champigny à leur carte pourront accepter ce moyen de paiement, même s’ils ne seront pas inscrits. Ils viendront s’inscrire ensuite au moment de se faire rembourser. »

Soutien à l’activité locale

Par cette action, c’est aussi un choix des producteurs de Saumur-Champigny de soutenir une activité locale très liée à l’appellation. « La région saumuroise a la chance de compter une scène culinaire particulièrement active avec plus de 100 restaurants au sein de l’agglomération Saumur Val de Loire. La restauration est une activité importante de notre territoire qui a été fortement impactée par le confinement », indique le syndicat. Ces 420 tickets solidaires vont ainsi participer à dynamiser l’économie locale en soutenant les restaurateurs qui sont implantés dans les 9 communes de l’AOC. Du côté de l’hôpital, cette opération arrivait à point nommé pour la direction : « Cela a été l’occasion pour nous de remercier les restaurateurs. En effet, durant la crise, ils ont apporté des repas gratuits au personnel de l’hôpital, nous cherchions comment leur renvoyer l’ascenseur et le syndicat du Saumur Champigny nous en a donné l’occasion », explique le directeur de l’hôpital.

Un lien particulier entre l’hôpital et le Saumur-Champigny

Avec le Clos Cristal, propriété de l’hôpital de Saumur depuis le legs d’Antoine Cristal en 1931, les vignerons du Saumur-Champigny ont un attachement particulier avec les hospices de Saumur. Véritable passionné, Antoine Cristal est toujours, près d’un siècle après sa mort, un vigneron emblématique du Saumurois. Avec ingéniosité et passion, il a porté haut les couleurs du Saumur-Champigny. Il avait le sens du partage : « Ce n’est pas pour moi que je fais du vin, c’est pour que mes amis puissent en boire et le trouver bon. » À sa mort, sans descendance, il transmet ce patrimoine unique à l’hôpital de Saumur. Avec cette opération solidaire, le Saumur-Champigny et l’hôpital entretiennent leur lien historique qu’ils souhaitent voir perdurer dans le temps.

(1) Dans la Fonction publique, les emplois sont classés en 3 catégories (A, B et C), auxquelles correspond un niveau hiérarchique et de rémunération. C’est le niveau de diplôme requis pour accéder aux concours externes d’accès à ces emplois qui détermine leur catégorie.
La catégorie C correspond aux fonctions d’exécution, nécessitant, pour certains métiers, des qualifications professionnelles spécialisées de type BEP/ CAP. Souvent il suffit de détenir le brevet et parfois, aucun diplôme n’est exigé.
Les agents de catégorie C constituent la grande majorité des effectifs de la fonction publique territoriale (75,6 %), la moitié des agents de la fonction publiques hospitalière (48 %) et seulement 20 % de ceux de la fonction publique d’État (source : Rapport annuel sur l’état de la Fonction publique 2018).


Article du 29 juillet 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Superdeg 31/07/2020 09:32:30

Et les employé(e)s des entreprises sous-traitantes?



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI