Maine-et-Loire. Avec la chaleur, quel risque de contamination par les cyanobactéries ?

La préfecture de Maine-et-Loire informe sur les risques liés aux cyanobactéries dans les cours d’eau et plans d’eau. Il n’y a pas encore eu d’intoxication à ce jour, mais les risques sont réels.


Avec l'installation des chaleurs estivales et la baisse du niveau des eaux dans la Loire et les rivières, des cyanobactéries sont susceptibles de se développer dans les zones où le courant et la profondeur sont faibles et où la transparence de l'eau laisse entrer les rayons du soleil. A l’heure actuelle, aucune intoxication par les cyanobactéries benthiques n’est recensée, les mesures de précaution et vigilance habituelles permettent d’éviter ce risque.

Les différentes cyanobactéries

Il existe plusieurs sortes de cyanobactéries, dont la prolifération ne constitue pas le même risque. On distingue essentiellement :
- Les cyanobactéries planctoniques, qui se développent dans la hauteur d’eau et là où il y a de l'azote et du phosphore, créent localement des développements très abondants rendant l'eau verte ou bleue. Leur concentration est notamment surveillée dans les eaux des prises d’eau potable et des baignades, pour les risques sanitaires qu'elles peuvent provoquer.
- Les cyanobactéries benthiques, qui se développent sur le fond, dans des eaux claires, même avec un faible niveau de nutriments. Elles forment un biofilm qui se décolle et vient flotter à la surface ou s'accumuler sur les grèves sous forme d'amas noirâtres. Ce type de cyanobactéries produit des toxines dangereuses pour le système nerveux et hépatique. C'est lui qui a été à l'origine de l'intoxication et du décès de plusieurs chiens durant l'été 2017. Le débit de la Loire a atteint un seuil en-dessous duquel les cyanobactéries benthiques peuvent se développer.

Surveillance de la Loire

Les mesures de surveillance du milieu dans le département de Maine-et-Loire ont permis de détecter l’apparition sur la Loire de flottants qui peuvent se déposer sur les rives. Les résultats analytiques montrent que ces flottants sont constitués en grande partie d’algues filamenteuses, mais également de colonies de cyanobactéries benthiques.

La préfecture rappelle les précautions à prendre

Il est rappelé qu'il est strictement interdit de se baigner dans la Loire compte tenu des risques importants de noyades associées aux zones de courant imprévisibles, et fortement déconseillé dans les autres cours d'eau et plans d'eau non surveillés. Une surveillance étroite des enfants doit être assurée au bord de l’eau. Une douche et un nettoyage du matériel soigneux sont indispensables après des activités nautiques. Il faut veiller à éviter de manière générale de toucher tout objet ayant été en contact avec les algues sur les plages et grèves (cailloux, bois...). Il convient également d’empêcher les chiens de se baigner ou de s'abreuver à ces endroits jusqu'à disparition du phénomène. Pendant ces périodes, l’éviscération et l’étêtage des poissons (petite friture) est conseillée.

Les symptômes possibles

Lors de contact avec l’eau : irritation de la peau, du nez, de la gorge, des yeux. Lors de l’ingestion de l’eau ou d’algues contaminés : maux de ventre, diarrhée, nausées, vomissements, tremblements, douleurs musculaires. En cas de doute, consultez votre médecin ou votre vétérinaire. Se tenir informé de l’évolution de la situation sur : http://www.maine-et-loire.gouv.fr/.


Article du 31 juillet 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI