Edito de Michel Choupauvert : Ce que le virus a apporté à la région

Cela y est, enfin ! Ce premier août 2021, le Coronavirus, le ou la Covid 19, comme on a pu appeler le grain de virus qui a grippé les rouages de la planète a enfin disparu. Ce que les commentateurs appelaient "le monde d'après" peut enfin se vérifier.


Les analyses des différents spécialistes des spécialités durant la longue période Coronavirussienne m'ont souvent fait penser à celles d'avant finale de coupe du monde des commentateurs sportifs. Personne n'aurait pu penser que Ronaldo se fasse hospitaliser à quelques heures de la finale de 1998 ou que Zidane pète un câble face à l'Italie en 2012... Avec le Covid, cela s'est passé comme ça, il y a eu plein de surprises. La première, de taille, aura été l'exode vers les campagnes des urbains horrifiés par l'idée de revivre un confinement dans une grande ville. Dès l'été 2020, les Parisiens s'arrachaient les fonds de tiroir des agents immobiliers qui finissaient par s'abimer les mains à force de tirer les sonnettes pour demander aux Saumurois s'ils voulaient bien vendre leurs maisons. Conséquence, les artisans ont été débordés de boulot et ont embauché à tour de bras. Des entreprises se sont délocalisées en campagne et on a même vu des bars-tabacs en campagnes rouvrir. Les plus malins se sont mis à faire bureau de poste, banque et avoir des denrées de première nécessité sous vide pour les retardataires habitués à tout trouver à n'importe quelle heure.

Vive la fibre

Le département a eu le nez creux d'aménager tous les villages avec la fibre. Les premiers à avoir été équipés ont vu leurs populations doubler. Le télétravail s'est vraiment développé. Conséquence, pour permettre à ses nouveaux cadres campagnards de rejoindre leurs bureaux deux fois par semaine, la cadence des trains a doublé entre Tours et Angers. Tant et si bien qu'on n'a plus besoin de prendre sa voiture, les horaires ont enfin été adaptés aux besoins. L'agglo a bien compris les besoins de ses nouveaux habitants en quête de loisirs. La réfection de la piscine de l'ile d'Offard est enfin programmée et une salle de spectacle pouvant accueillir 5 000 personnes est en cours de réalisation...

Et puis mon réveil a sonné, et je me suis rendu compte que je m'étais trompé d'année. La seule chose que j'ai pu vérifier "dans mon monde d'après". C'est qu'enfin, pour vivre sans angoisse, je n'allume plus la TV. Et cela fonctionne...

Michel Choupauvert


Article du 01 aout 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :


Commentaire de Superdeg 01/08/2020 10:47:08

A la rentée de septembre, je ne fait plus sonner le réveil, car les réveils vont être durs très durs, et si les gilets jaunes s'en mêlent la cata pour tous les centres villes



Commentaire de bleu blanc coeur 01/08/2020 18:53:57

je suis d'accord sa va bouger a la rentrée on va ce réveille un jour et ont appendra émmanuel et brigitte sont éxilés a Alca traze .a vivement la rentrée



Commentaire de houps !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 02/08/2020 09:03:38

Bravo pour votre édito plein de réalisme Effectivement l'agglo doit comprendre mais voila !!! La piscine de l'ile d'Offard encore un mirage, des promesses et pourtant je me suis exprimé de nombreuses fois !! Une salle de spectacle oui ce qui manque plutôt qu'un chapiteau qui serait mieux à Saintes-Maries- de-la-Mer



Commentaire de Ras la casquette de la poste........ 02/08/2020 14:46:16

Oui et a la rentrée la poste n'aura plus d'excuses ( la covid 19 ) a et aura le dos large, pour la lenteur du courrier, la non distribution ailleurs que dans les boîtes aux lettres, ainsi que du courrier qui va se balader dans les dom tom alors que le courrier n'a seulement 400kms pour arriver a destination, lamentable la poste lamentable.......



Commentaire de Jean 03/08/2020 17:17:12

De bonnes idées, qui peuvent être mises en oeuvre ... Merci: continuez



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI