Dampierre-sur-Loire. La victime semble avoir été torturée, une enquête pour assassinat ouverte

Le corps de Xavier Bondu a été retrouvé dans son domicile de Dampierre-sur-Loire, une ancienne champignonnière, jeudi 3 septembre. Il a été retrouvé ligoté à une chaise et présentait de très nombreuses blessures.


Nous vous en parlions dans un précédent article, jeudi 3 septembre, le corps de Xavier Bondu a été retrouvé sans vie dans son domicile du Troglo de la Sorcière à Dampierre-sur-Loire. Une enquête avait alors été ouverte par la police et le tribunal de Saumur ainsi que par le Service Régional de Police Judiciaire (SRPJ). Ce mardi 8 septembre, le parquet de Saumur s’est dessaisi de l’affaire au profit du pôle criminel d’Angers. Une information judiciaire a été ouverte et un juge d’instruction saisi. L’assassinat a été retenu par la justice.

Une véritable scène de torture

En effet, la victime âgée de 61 ans a été retrouvée ligotée à une chaise et présentait de très nombreuses blessures. Selon les enquêteurs, l’homme aurait subi de très nombreuses violences. Son décès serait survenu après de longues blessures infligées à Xavier Bondu, avec notamment l’utilisation de divers objets pour le moment non identifiés. Selon le procureur d’Angers, cette véritable séance de torture démontre une réelle intention de tuer. Selon les première constations, les faits auraient pu être commis le lundi 31 août ou le mardi 1er septembre. L’enquête devra encore déterminer les circonstances précises de ce drame et le mobile du ou des auteurs de ce crime. Le lendemain de la découverte du corps, une personne a été placée en garde à vue, mais a été mise hors de cause. Il s’agissait de la dernière personne à avoir vu vivant Xavier Bondu.


Article du 09 septembre 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI