Viticulture. Premiers éléments sur le millésime avec des vendanges capricieuses

Décidément, il n'y a pas qu'en matière de santé publique qu'il est difficile de prévoir. La nature est aussi capricieuse. Les vendanges qui étaient annoncées précoces au début de l'été ne le seront pas tant. "La sècheresse est passée par là et a bloqué le cycle végétatif" explique Anne Blain oenologue Conseil indépendante. Des propos que complète Paul de Surmont, œnologue qui dirige le laboratoire Litov : "c'est très surprenant, je n'ai jamais vu un millésime tel que celui-là".


"J'ai même conseillé à un vigneron de vendanger une vigne de cépage Chenin pour du Crémant de Loire avant celle de Chardonnay. Cépage par lequel il est habituel de débuter. C'est très hétérogène d'une appellation et même d'une parcelle à l'autre" explique Anne Blain. Pour elle, la raison est simple, c'est dû à la pluviométrie : "les pluies du mois d'août ont été essentiellement orageuses et donc très géolocalisées. Entre les différentes zones, il y a d'énormes différences. Certaines plantes ont réussi à reprendre leur cycle végétatif, d'autres non. Si on ajoute à cela le fait que la sècheresse dure depuis 5 ans et que l'initiation florale du millésime se fait avant, on constate un vrai dérèglement".

Une année de vigneron ?

C'est l'expression utilisée pour qualifier les années difficiles. Un adage que constate Paul de Surmont : "il est vrai que les vignerons qui ont travaillé les sols de la vigne auront un avantage par rapport à ceux qui ne le font pas ou qui ont laissé pousser de l'herbe. La plante a eu plus de facilités pour capter l'humidité. Ceci n'explique pas tout. La fleur ne s'est pas passé comme on l'imaginait. On le constate sur le Cabernet Franc. Sur une même grappe, on peut constater des grains murs et d'autres qui ne le sont pas." On a encore largement le temps pour ce cépage. Les vendanges de Chenin seront terminées quand débuteront celles de Cabernet. En attendant de pouvoir déguster les premiers jus, on constate une faible acidité et des degrés peu élevés.


Article du 09 septembre 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI