Varennes-sur-Loire. Viol d'une septuagénaire : L'interpellé reconnait les faits

Lors de sa garde à vue, le trentenaire, qui avait été interpellé lundi 21 septembre, a fini par reconnaitre les faits qui lui étaient reprochés en Maine-et-Loire. Il sera prochainement entendu par le parquet de Poitiers pour les faits criminels survenus dans la Vienne.


Ce lundi 21 septembre, deux hommes de 27 et 31 ans ont été interpellés par la police (relire notre article). Le plus âgé était suspecté dans l’affaire de double viol entre le Maine-et-Loire (à Varennes-sur-Loire) et la Vienne (Villiers). Celui-ci a passé 48 heures en garde à vue avant d’être déféré devant le parquet d’Angers, où il a été entendu uniquement sur les faits s’étant déroulés en Anjou. Pour rappel des faits, il aurait tout d’abord volé une sacoche puis une première voiture sur Saumur, avant de se rendre à Varennes-sur-Loire où il aurait violé une femme de 74 ans, volé des moyens de paiement et sa voiture. Il a été mis en examen pour viol aggravé par la consommation de stupéfiants, extorsion avec arme des moyens de paiement, vols.

Il a reconnu les faits

Lors de sa garde à vue, le trentenaire a tout d’abord reconnu uniquement les faits de vols de la sacoche, des voitures et des moyens de paiement. Ce ne sera qu’en fin d’audition qu’il reconnaitra les actes criminels qui lui étaient reprochés. Il sera prochainement entendu devant le parquet de Poitiers pour l’enlèvement et le viol d’une fillette de 9 ans à Villiers, dans la Vienne, dimanche 20 septembre.

Retour en prison

L’homme est bien connu par les services judiciaires puisqu’il a fait l’objet de 18 condamnations, dont un emprisonnement suite à un homicide involontaire, pour lequel il est sorti de prison en décembre 2019. La prison il risque donc de la retrouver de manière durable puisque pour les seuls faits angevins il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Le deuxième poursuivit pour refus d’obtempérer

Le second homme de 27 ans qui se trouvait au volant de la voiture au moment de l’interpellation n’a pas été poursuivi pour ces faits criminels. Il ne le sera que pour refus d’obtempérer, car celui-ci s’est lancé dans une course poursuite au volant de la C3 grise, alors volée à la septuagénaire de Varennes-sur-Loire.


Article du 24 septembre 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI