Saumurois. Un nouveau trafic de drogue démantelé

Ce mardi 13 octobre, en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Saumur, 4 personnes arrêtées samedi 10 octobre à Saumur accusées de trafic de drogue. Ils ont écopé de peines d'emprisonnement à domicile avec bracelets.


Ils ont de 25 à 35 ans. 4 hommes ont été interpellés samedi 10 octobre par la gendarmerie, après 5 mois d'enquête, démantelant ainsi un important trafic de drogue autour de Longué-Jumelles. Une enquête qui a mobilisé une vingtaine de gendarmes et deux techniciens de la brigade cynophile. Ce réseau a permis d'identifier une cinquantaine de consommateurs, clients réguliers et de mettre la main sur 1,5 kg de résine de cannabis, un peu d'ecstasy, d'herbe et de 5 000 € en liquide.

Trois trafics parallèles

Les quatre prévenus étaient entendus ce mardi 13 octobre 2020 devant le tribunal de Saumur. Devant l'énoncé des faits et les explications de chacun, ce sont en fait trois trafic parallèles alimentés par le quatrième homme, situé en Indre-et-Loire, près de Tours. Les enquêteurs ont rapidement mis en place une surveillance des quatre hommes depuis la fin du confinement. Ils ont établi que plusieurs kilogrammes de drogue avaient été écoulés par les trafiquants basés à Longué-Jumelles. L'un d'eux ayant vendu près de 10kg en quelques mois et les deux autres 6kg. Devant les enquêteurs et le tribunal, aucun d'entre eux n'a rejeté les faits qui leur étaient reprochés. Les trois longuéens ont expliqué avoir basculé dans la vente de produits stupéfiants pour subvenir à leur propre consommation. D'autant que, comme l'a précisé la procureur, "les prix du cannabis ont explosé à la sortie du confinement. Beaucoup de consommateurs sont donc passés de l'autre côté pour pouvoir acheter leur propre marchandise."

Quatre peines d'emprisonnement à domicile avec bracelets

Finalement, le tourangeau écope d'une peine de 18 mois d'emprisonnement, dont 12 avec sursis. Il obtient un aménagement de peine avec une détention à domicile avec système électronique (DDSE). Les Longuéens auront également une peine d'emprisonnement à domicile avec système électronique. 18 mois dont 12 avec sursis pour l'un d'eux et 16 mois dont 10 avec sursis pour les deux autres. L'ensemble des scellées sera confisqué, à savoir des téléphones, du numéraires et bien évidemment la drogue.


Article du 13 octobre 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :


Commentaire de Lolo de Pocé 13/10/2020 17:50:20

Des peines que je trouve bien minime au regard du trafic...et des somme d'argent en jeu. Ce n'est pas à mon avis avec ce genre de condamnation que nous arriverons à mettre fin à ce type de trafic qui génère des milliers d'Euros, pour les trafiquants, nettement plus que de se lever le matin pour aller à l'usine ou dans les champs.



Commentaire de Robert 13/10/2020 20:53:27

Vivement le retour des travaux d'intérêt généraux. Rien de mieux pour revenir dans le droit chemin.



Commentaire de barnabe 13/10/2020 21:50:53

Il ne manque plus qu'un stage poney pour les dissuader de recommencer...lamentable comme condamnation.



Commentaire de pas la peine 14/10/2020 11:02:42

au vu des condannations par rapport au trafic très en dessous de la réalité. imaginons le travail des policiers le cout de l'enquète paperrasse déplacement frais de tribunal pour des individus qui recommencerons dans 6 mois lamentable



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI