Covid-19. Une situation inquiétante dans le Maine-et-Loire et des cas en Saumurois

Ce lundi 12 octobre, le préfet du Maine-et-Loire, René Bidal a dévoilé les derniers chiffres concernant la pandémie de Covid-19. Une situation inquiétante laissant présager de nouvelles restrictions : des taux d’incidence et de positivité ont doublé en une semaine et 21 clusters ont été recensés.


C'est lors de la commission permanente du Conseil Départemental de ce lundi 12 octobre que le préfet de Maine-et-Loire a fait part de la situation inquiétante de l'évolution de la Covid dans le département : malgré les mesures de restriction nationales, l'épidémie gagne du terrain. Les taux d'incidence et de positivité ne sont pas bons. Pour le premier, qui évalue le nombre de personnes infectées à la Covid-19 sur sept jours glissants pour 100 000 habitants est de… 103,4 en Maine-et-Loire contre 73,4 la semaine dernière. Le taux de positivité est, lui, passé à 8,4 % contre 6,2 il y a quatre jours. Le préfet, René Bidal a alerté : « Les services d’hospitalisations vont subir une forte hausse d’ici 15 jours, ça ne fait aucun doute ». Et l'ARS de préciser : « Chez les personnes de plus de 65 ans, les chiffres ont aussi doublé. Nous pouvons craindre du nombre de personnes en réanimation d’ici dix à quinze jours. »

21 clusters dont 12 écoles supérieures et 2 Ehpad


Par ailleurs, l’ARS a recensé 21 clusters dans le Maine-et-Loire dont 12 des écoles supérieures et deux dans Ehpad (Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) ainsi que dans une résidence autonomie. Face à ces chiffres inquiétants, le Préfet a prévenu : « nous pourrions être contraints de reprendre des mesures de restriction de liberté. »

3 cas de positivité en Saumurois


Dans le même temps, on apprend que 3 cas de Covid ont été détectés en Saumurois, nécessitant des mises en "quatorzaine" des classes en enseignants contact. Une enseignante de l'école du Dolmen à Bagneux et deux enseignants de l'école privée Jean-Paul II à Brézé. Cette dernière a été fermée jusqu'au 14 octobre inclus.


Article du 12 octobre 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


15 commentaires :


Commentaire de xavier 12/10/2020 16:32:35

3 questions qui restent sans réponses :1) Pourquoi le seuil d'alerte du taux d'incidence est passé de 150/100 000 à 50/100 000, 2) quels sont le nombre de cycles des test PCR faits par les labos,ceux-ci définissent le tx de positivité, 3) le tx d'incidence par catégorie de lieux.Ces 3 conditions sont le préalable aux restrictions imposées. Mortalite M&L depuis 24/02/20= 0,00019%.La peur un jour,la peur toujours. L'hôpital est à l'os,gestion de pénurie. "Nous pourrions être contraint de reprendre notre liberté en restreignant celle de certains..."



Commentaire de paulette 12/10/2020 17:32:12

Les chiffres ne sont pas bon du tout. Restons à la maison, bougeons le moins possible, limitons nos contact...



Commentaire de cdtalou 12/10/2020 17:43:37

ce serait bien de connaître le nom des écoles, des clusters, ainsi que les maisons de retraites, du moins les lieux afin de faire encore plus attention



Commentaire de La rédaction 12/10/2020 17:45:30

Pour les écoles, la situation est désormais maitrisée. Pour les Ehpad, désolé, pas de communication de la préfecture.



Commentaire de PRÉVOST 12/10/2020 17:53:52

Avec tout le respect que je vous dois, Monsieur le Préfet, il serait judicieux de faire la part des choses afin de ne pas, une fois encore, pénaliser sans discernement. Les chiffres, sortis de leur contexte, ne signifient rien. Ne cédez pas à la facilité et laissez nous vivre en paix dans nos campagnes...la déprime gagne la population d'un certain âge qui va dépérir de ne plus pouvoir vivre normalement.



Commentaire de Jean 12/10/2020 18:36:01

@ Xavier : Hôpital "à l'os"...? Vous êtes allé voir?



Commentaire de semetipsum 12/10/2020 19:57:25

Combien de morts ?



Commentaire de Oscar+ 12/10/2020 21:02:42

Bientôt plus de mort par les restrictions imposées que par la maladie ! Merci les élus ...



Commentaire de @Xavier 13/10/2020 09:41:25

@xavier : depuis le 13/05, 18674 cas de covid et 529 décès. .... refaites votre produit en croix ! Ça fait 1 peu + de 2,8% pdt la période la + calme ! Je ne vous félicite pas pour vos prouesses en math ;)



Commentaire de xavier 13/10/2020 11:02:56

Désoler pour vous mais je confirme 0,00019%.Le danger d'une maladie se calcule sur l'ensemble de la population à savoir 815 881 hab M&L.Le nombre de décès M&L est de 159 depuis le 24/02/20.Quand au Test pos 4736 cas.Avant de me faire la leçon, commencer par prendre les bonnes données.



Commentaire de xavier 13/10/2020 11:28:52

Pour infos aux lecteurs du kiosque, ci-dessous les données CUMULEES du M&L depuis le 24/02/2020 au 09/10/2020 (santé publique france) 815 000 Hab ,test : 126 774, test pos : 4736, hosp : 1029, réa : 172, décès : 155, Faites vos calculs.Donc j'affirme encore une fois.On gère le pénurie et non pas la maladie



Commentaire de @xavier 13/10/2020 11:32:54

Monsieur, le problème de virus très contagieux n'est pas aussi simple que votre calcul. Car pas contrôle il engendre un grand nombre d'admission aux urgences. Un taux significatif se retrouve en réa. Toutes les place sont prises pour cette maladie. Il faut ensuite faire le choix d'essayer de soigner Mme Michèle ou mr machin, car pas la place de soigner tout le monde. La est le souci avec cette maladie, pas juste une question de taux de mortalité. Vous êtes bien loin de cela et ce n'est pas à vous que revient la tâche de choisir entre soigner votre fille, votre mère, ou mon père. ...



Commentaire de raminagrobis 13/10/2020 11:47:37

ça commence à nous gaver ces infos qui ne sont là que pour nous soumettre. combien de morts par le cancer par jour, combien de décès dus à l'alcool,et autres maladies. vos décomptes morbides messieurs les élus vont tuer à coup sur les plus faibles.



Commentaire de xavier 13/10/2020 12:07:59

Je signale que le problème des urgences ne date pas d'hier,sans le covid,elles étaient déjà débordées.Quand aux réa,on réduit le nombre de place depuis pas mal d'années.Oui au bout d'un moment,cela ne passe plus.20 ans plus tôt, nous n'aurions jamais eu de type de choix à faire et la, je vous le concède.On paye le choix du tout ambulatoire.Des virus ont tués plus par le passé.



Commentaire de Soignant 13/10/2020 21:51:51

@Xavier, croyez-moi Xavier, je peux vous dire que lorsqu'on est soignant, même si nous ne sommes pas débordés, on ne s'habitue pas au râle du mourant ou au à l'intubation du patient en réanimation. Ramener la santé à de simples chiffres est justement ce qu'on reproche aux politiques et décideurs. Et vous ne faites pas mieux, en estimant que 157 mort, ce n'est pas beaucoup. Et si ce n'est pas plus, c'est aussi grâce aux mesures preventives. Vous utilisez les.chiffres liés à des mesures que vous critiquez. Ce n'est pas quand l'eau monte qu'on construit une digue.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI