Maine-et-Loire. Primes covid et aides aux centres équestres votées au Département

Outre le débat déclenché par le rapport de la Chambre régionale des comptes sur la gestion de la protection de l’enfance (lire notre article), le conseil départemental du 12 octobre a été l’occasion d’annoncer plusieurs mesures.


Prime exceptionnelle aux services d'aide à domicile
Versée avant le 31 décembre, cette prime s’élèvera à 1 000€ pour les personnels étant intervenues auprès des personnes âgées ou des personnes en situation de handicap, pendant la période du confinement. Elle sera cofinancée pour moitié par l’État et pour moitié par le Département. Une enveloppe d’un million d’euros va être mobilisée sur cette opération.

Prime pour les salariés du centre départemental de l’enfance
Une prime exceptionnelle à destination des salariés du centre départemental de l’enfance, fortement mobilisés également pendant la période de confinement, a aussi été actée lors du vote.

Aide exceptionnelle aux centres équestres
Le territoire du Maine-et-Loire abrite pas moins 146 structures équestres, associatives ou professionnelles. « Des structures fortement impactées par les conséquences de la crise sanitaire actuelle, en premier lieu la filière d’enseignement », explique le Département. Celui-ci a donc décidé d’instaurer une aide exceptionnelle de 45 000€ à leur intention.

Autres dépenses exceptionnelles
Parmi les dépenses exceptionnelles, 2,1 millions d'euros ont été mobilisés pour soutenir le tissu économique. Lors de la séance du 12 octobre, les élus ont enfin acté une augmentation de plusieurs postes de dépenses, dont les dépenses de solidarité, qui progressent de 6,3 millions d'euros. Parmi celles-ci, les montants alloués au titre du RSA progressent de 5 millions.

Réduction de la dette
Au passage, le président du conseil départemental s’est félicité de la réduction progressive de la dette affichée par la collectivité. Une réduction de « 82 millions d’euros entre 2015 à 2021 », a calculé Christian Gillet. Et l'élu de préciser : «Nous sommes de retour au niveau de 2009 » ...Une époque où Christophe Béchu était en charge. Un clin d’oeil critique à la gestion budgétaire du maire d’Angers ? Les deux hommes s’étant récemment livrés à une passe d’armes par voie de presse interposée… (relire notre article)




Article du 13 octobre 2020 I Catégorie : Politique

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI