Saumurois. Confinement : Les professionnels de soins à domicile différemment impactés

Infirmier(e)s, aides ménagères, auxiliaires de vie,... les professionnels de la santé et du soin à domicile sont déjà impactés par le retour du confinement, mais différemment.


Pour Guillaume, infirmier libéral installé à Saumur, la chose est avérée : "Le téléphone sonne beaucoup moins depuis quelques jours, comme ce fut le cas lors du premier confinement. De fait, vu le nombre d'opérations reportées, nous n'avons plus de soins de suite, notamment l'entretien des plaies et les pansements. Nous avons bien sûr toujours le suivi des patients dits chroniques, notamment pour les surveillances de prise de médicaments ou contrôles, tels les diabétiques ou encore patients en suivi psychiatrique, mais notre activité a bien diminué."

Aides à domicile : la confiance


Pour Patricia, gérante d'une agence d'auxiliaires de vie basée aux Rosiers sur Loire, le ressenti est différent : "Nous avons vraiment eu une baisse d'activité en mars dernier et avons dû avoir recours au chômage partiel pour nos salariées. Mais cette fois-ci, pour le moment, nous n'avons pas de baisse, car les actifs travaillent, et les foyers logement où nous faisons de l'entretien nous restent ouverts. À la différence du premier confinement, aucun appel d'annulation dans le sens où les gens savent que nous sommes très vigilantes sur les mesures d'hygiène et les distanciations."


Article du 03 novembre 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI