Commerces de proximité : La député Laetitia Saint-Paul milite dans le sens des commerçants

Laetitia SAINT-PAUL, Vice-présidente de l’Assemblée nationale, Députée de Maine-et-Loire (Saumur-Sud), entend le souhait des commerces de proximité non alimentaires et de certains maires pour la réouverture des magasins. Elle milite auprès du gouvernement en ce sens. Son communiqué.


"Dans cette attente, les dispositifs mis en place lors du premier confinement pour soutenir les entreprises et travailleurs indépendants sont réactivés et augmentés.
Par ailleurs, le dispositif coeur de ville répond à un enjeu bien plus structurel que conjoncturel : les centres-villes sont délaissés de longue date. Ainsi, le « Click and collect », mode de vente qui permet au client de réserver en ligne un ou plusieurs produits disponibles en magasin, est un tournant.
Numérisation des commerces de proximité : l’Etat lance un appel à projets pour identifier les offreurs de solutions numériques pour accompagner ces entreprises à poursuivre leur activité.

Au regard de la situation sanitaire actuelle, le Gouvernement se mobilise pleinement pour accompagner les artisans, les commerçants et les indépendants qui sont dans l’obligation de fermer leur commerce. Ils auront la possibilité de maintenir leur activité en développant un service de livraison, et de retrait de commande. Il est important de noter que le chiffre d’affaires généré par ces ventes ne sera pas pris en compte dans le calcul de l’aide au titre du fonds de solidarité. Pour rappel, un commerçant fermé administrativement peut recevoir une indemnisation mensuelle du fonds de solidarité allant jusqu’à 10 000 €.

L’Etat lance donc un appel à projets auprès d’offreurs de solutions numériques prêts à s’engager pour accompagner les petites entreprises, notamment les commerces, artisans, restaurateurs et les PME dans la mise en place de services permettant la vente en ligne, tels que des offres de livraison de proximité, de paiement ou des solutions de places de marché locales.
secteurs d’activité suivants permettant :
- de développer un site marchand ;
- de mettre en place une solution de paiement en ligne ;
- de proposer un service de logistique et / ou de livraison ;
- d’offrir des solutions de communication auprès des clients ;
- de référencer des commerçants sur une place de marché locale.
Les offreurs seront notamment sélectionnés sur la base de :
- leur engagement à proposer une offre gratuite (ou un tarif préférentiel) de qualité pendant au moins la durée du confinement, et ce sans durée minimale d’engagement de la part de l’entreprise ;
- la capacité des offreurs à accompagner techniquement les TPE et PME à mettre en oeuvre leur solution au travers de tutoriels, de mise en oeuvre de dispositifs d’appui (hotline, chat en ligne,...) ;
- leur capacité, notamment pour les places de marché et les services de livraison, à promouvoir les acteurs de proximité.

Cet appel à projets fera l’objet d’un premier relevé intermédiaire mercredi 4 novembre à 18h00 et les premières offres labellisées seront annoncées dès jeudi. Elles feront l’objet d’une communication spécifique par l’Etat et ses partenaires. Lien de l’appel à projet

Qu'est-ce que le click and collect ?
Également appelé "check and reserve" ou "click and pick up", ce mode de vente permet au client de réserver en ligne un ou plusieurs produits disponibles en magasin, ce qui signifie que l'enseigne dispose de la capacité technique de gérer ses stocks en temps réel.
Le confinement est difficile mais il a démontré son efficacité : plus il est strict, plus court il sera mais l’Etat ne peut pas tout. C’est pourquoi j’en appelle à la responsabilité de chacun : respecter les gestes barrières, limiter les déplacements au strict nécessaire, c’est non seulement se protéger mais aussi protéger les autres ; c’est participer à l’effort national pour nos hôpitaux et permettre à tous les commerces de rouvrir le plus tôt possible. J’ai confiance dans le discernement de chacun ; les Français nous ont déjà démontré leur capacité à être unis face aux difficultés. Nous avons prouvé collectivement notre capacité à nous adapter, à être créatifs et solidaires ; c’est dans l’unité que nous combattrons cette pandémie au plan sanitaire, comme au plan économique.

Prenez soin de vous pour que nous nous réussissions ensemble ce nouveau défi."


Article du 03 novembre 2020 I Catégorie : Politique

 


15 commentaires :


Commentaire de VLADY BOISSIN 03/11/2020 16:48:35

Est ce que tout le monde a droit a une tribune libre , ou ce n est réservé qu aux élites ? L 'édito ci-dessus que j ai lu est de la propagande gouvernementale , déçu que le Kiosque déroule le tapis rouge à Mme Saint-Paul , est ce que les partis adverses ont un droit à ces inepties gouvernementales?



Commentaire de La rédaction 03/11/2020 16:56:47

Effectivement cette tribune est désormais dédiée aux élus. Sinon, il y a le courrier du lecteur, qui n'est pas forcément anonyme. Concernant Laetitia Saint-Paul, c'est une élue de la République, qui comme d'autres ont accès à cette tribune. Nous leur demandons juste de respecter la courtoisie républicaine et de ne pas heurter les sensibilités. C'est le cas ici.



Commentaire de VLADY BOISSIN 03/11/2020 17:05:34

Merci pour votre réponse , mais si le kiosque devient le porte voix des élus LREM et consort , je préfére me désenbonner . Au revoir , ou plutôt adieu



Commentaire de Superdeg 03/11/2020 17:08:00

Au fait on pourrait voter une loi ou changer la constitution pour mettre deux langues en langues officielles, car soit on parle anglais soit français et la deuxième langue officielle la même pour toute l'Europe, faites votre boulot pas de parler avec des mots en anglais, moi ça ne me gêne pas mais enfin ceux qui ne comprennent pas? tout le monde ne sort pas de St Cyre les pompes!



Commentaire de La rédaction 03/11/2020 17:35:07

Avez-vous lu les tribunes d'hier ? P.Chalopin (LR), AL Blin (LR), F. Mortier (LR), Gilles Talluau (Sans étiqette)... S'il vous plait, pas de procès de mauvaise intention. Mais vous faites comme bon vous semble.



Commentaire de Blablabla 03/11/2020 18:27:13

De l'appel à projet à la mise en place concrète pour les commerçants ; avec notre administration tatillonne, ils auront le temps de mettre la clé sous la porte. Le bon sens aurait été de laisser ces derniers ouverts avec mesures barrières etc pour qu'il n'y ait pas distorsion de concurrence avec la grande distribution à qui ce gouvernement vient par décret de lui interdire de vendre le non essentiel qu'on achètera alors chez ... Amazon que Castex ne cite pas sur TF1 et qui va se faire du blé sur le dos de nos commerçants locaux. LREM n'a vraiment rien compris



Commentaire de d'un con finé 03/11/2020 18:55:40

Quel que chose me taraude a lire tout les commentaires ont pourrait penser que tout le monde fait ces courses dans les petits commerces il devrait avoir une multitudes de petits commerces dans les centre ville et pas besoin de dépenser des fonds public pour les commerçants tout le monde crient au scandale pour la fermeture des petits commerces mais tout le monde achètent dans les grandes surfaces . Sais drole dès que des gens souffrent ont a soudain pitié d'eux la la pitié ne suffira pas



Commentaire de @Blablabla 03/11/2020 19:32:16

Sachez qu'Amazone livre aussi des petits commerces et que des employés sont Français.



Commentaire de Mauvais perdant Vlady Boissin 03/11/2020 19:36:45

Il est normal qu'une député qui travaille pour tous relate les actions qui sont faites. Si elle ne le faisait pas, ce serait encore une autre histoire.



Commentaire de @Vlady Boissin 04/11/2020 08:42:46

Vous voudriez la tribune, on vous propose le courrier de lecteur, et vous décidez de vous désabonner du Kiosque. C'est vraiment petit et infantile ! Du courage, mon Cher, réfléchissez et prenez votre plume !



Commentaire de Blablabla 04/11/2020 09:12:38

Les commerçants et artisans qui subissent et qui risquent de mourir de ce "confinement" ne sont pas salariés Amazon et ce dernier ne représente pas la grande partie de leur chiffre d'affaire et rentabilité. Sinon ce serait des boutiques Amazon. Mme Saint Paul et Goulet sont fort en com' mais ce n'est que miroir aux alouettes : pas d'actes ; ils sortent les mouchoirs avec les gens qui pleurent et ils pleurent avec eux... Mais il sont élus pour AGIR (tiens comme un slogan...) et non être passifs



Commentaire de @Blablabla 04/11/2020 09:47:09

Donc vous reconnaissez que des petits commerces se font livrer par Amazone. Alors ne sont-ils pas les premiers responsables pour favoriser la vente en ligne. On ne peut pas se plaindre d'Amazone ou autres si soi-même on adhère.



Commentaire de Superdeg 04/11/2020 10:57:51

Hier je parlais de pompes et aujourd'hui dans la liste y a pas chaussures et cordonniers, comment font les piétons? J'oubliais ce sont des pauvres sans voiture, ni vélo, y votent pas en marche pourtant ils vont à pieds, des marcheurs qui ne pensent pas aux chaussures quelle compétence! Do vous que je translate en language député Français walker ?



Commentaire de @@Vlady Boissin 04/11/2020 13:08:04

On est bien d'accord, c'est petit même très petit mais infantile n'est pas le terme adéquat. Je dirais que c'est fâcheux-facho comme le poing levé qu'il arbore sans cesse.



Commentaire de Le concombre très très masqué 04/11/2020 15:12:49

À Laëtitia, tu nous avais manqué. Il était temps de réoccuper l’espace médiatique et tous les moyens sont bons.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI