Météo du jeudi 5 novembre. Perdre sa langue maternelle, comment est-ce possible ?

Si perdre sa langue maternelle dans des circonstances ordinaires semble impossible, c’est parce qu’on a le sentiment qu’elle est profondément liée à sa propre identité. C’est à travers cette langue qu’enfant, on commence à articuler et extérioriser ses premières expériences, à se construire notre vision du mode subjective et singulière. Alors comment douter du fait qu’elle est inscrite dans la mémoire de façon indélébile ? Babbel, l’application d’apprentissage des langues, fait le point sur le sujet.


Lorsque l’on étudie une nouvelle langue tardivement, on passe d’abord obligatoirement par sa langue maternelle. Ce premier système linguistique reste l’intermédiaire nécessaire pour apprivoiser un idiome étranger et inconnu. La langue maternelle joue alors un rôle de repère. Petit à petit, le deuxième système linguistique fait son nid dans le cerveau et devient indépendant. Ainsi, chez un bilingue, plusieurs systèmes linguistiques interagissent dans le cerveau. Or, c’est là que se situe l’origine de l’attrition, soit la perte de la langue maternelle. Selon sa fréquence d’utilisation, l’un des deux systèmes linguistiques peut devenir dominant tandis que l’autre s’enfouit plus profondément dans la mémoire.

Mélange des genres

On parle également de code switching, qui consiste à mélanger deux langues dans une même phrase, et ce lorsque certains mots viennent plus naturellement à l’esprit dans une autre langue que sa langue maternelle. Même si cette technique est la plus répandue dans le bilinguisme, on retrouve également la traduction littérale, notamment d’expressions idiomatiques. Autrement dit, le fait de traduire littéralement une expression. Plus étonnant mais néanmoins moins fréquent, on peut éprouver des difficultés à prononcer certains mots ou s’exprimer avec des intonations inhabituelles, dans la mesure où la musique de la langue maternelle n’est plus aussi présente à l’oreille. Par conséquent, on a tendance à l’oublier.

Parler plusieurs langues, notre cerveau mis à l’épreuve

Perdre sa langue maternelle n’est pas un trouble pathologique dû à un dommage cérébral, mais bien un processus que l’on peut qualifier de naturel qui se manifeste lorsqu’une deuxième langue devient dominante dans le cerveau. Et même si les traces de la langue maternelle ne s’effacent jamais complètement – du moins chez les bilingues tardifs – la coexistence de deux langues exige toutefois un effort cognitif accru.Cela explique une certaine difficulté pour le cerveau à recourir à des procédés normalement automatiques, mais inversement renforce son comportement stratégique en développant des solutions alternatives.

Côté météo

Demain, le temps sera de nouveau ensoleillé mais encore assez frais. La matinée sera totalement sans nuages sur l'ensemble du département. Il fera seulement trois degrés en moyenne. Au fil de la journée, cela se réchauffera pour atteindre 11 à 12 degrés et le ciel sera toujours aussi ensoleillé et lumineux. Dans la soirée, nous aurons environ 7 degrés et le ciel restera dégagé.

Matin


Après-midi


Soir



Article du 04 novembre 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI