Maine-et-Loire. 5 millions d'euros supplémentaires pour l'autonomie et l'aide à domicile

Près de 5 millions d’euros supplémentaires ont été alloués pour renforcer la stratégie autonomie du Département et valoriser les métiers du domicile.


En ce début de semaine, Christian Gillet le Président du Département de Maine-et-Loire, a réuni en visioconférence les responsables des résidences autonomie et les directeurs des SAAD, les services d’aide et d’accompagnement à domicile. Ces rencontres avaient pour objectif de faire le point sur une politique globale amorcée en 2017, tout en partageant une vision dans un contexte sanitaire bouleversé.

Résidences autonomie

Pour les résidences autonomie, qui sont au nombre de 49 en Anjou et qui accueillent plus de 2700 résidents, le Département a confirmé le maintien d’une enveloppe de près d’1 million d’euros, destinée à l’origine à des actions de prévention contre la perte d’autonomie, et qui pourra être utilisée pour d’autres missions en 2020. Le Département s’engage par ailleurs à examiner au cas par cas la situation financière des résidences autonomies qui subissent de plein fouet la crise sanitaire, avec de possibles soutiens financiers de la part de la collectivité. Enfin, le Département confirme qu’il pourra accompagner toutes les personnes qui n’ont pas les moyens de financer leur hébergement en résidence autonomie, alors que ce droit n’était à présent ouvert qu’à ceux ayant déjà passé trois années dans ces établissements.

Aide à domicile

Concernant les SAAD (Services d’aide et d’accompagnement à domicile), qui jouent un rôle essentiel dans la prise en charge des personnes âgées et des personnes handicapées, le Président Gillet s’est engagé à soutenir les représentants de ces organismes pour favoriser une augmentation des salaires à hauteur de 10%. L’ambition étant notamment de renforcer l’attractivité de ces métiers. Par ailleurs, 2,5 millions d’euros seront proposés au budget 2021 afin d’augmenter directement le financement des différents services à domicile. Le Département va enfin débloquer 1,2 million euros sur 3 ans pour épauler ce secteur, grâce à la signature de contrats pluriannuels avec les structures concernées. « Grace à cet effort sans précédent, le Département réaffirme sans ambiguïtés son soutien au secteur de l’autonomie, et entend participer au renforcement de l’attractivité de ces métiers », Marie-Pierre Martin, 1re vice-présidente du Conseil départemental, en charge des solidarités.


Article du 04 novembre 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI