Saumur. Covid-19 : 21 patients hospitalisés et 3 décès au centre hospitalier

Les chiffres de l'épidémie continuent de grimper. L'hôpital de Saumur compte actuellement 21 patients hospitalisés en raison du covid. Il dénombre également 3 décès cette semaine.


Les chiffres de l’épidémie de Covid-19 continuent de grimper dans le Saumurois. Même s’ils sont pour le moment moins inquiétants que dans la région angevine ou le Choletais. Le Centre Hospitalier de Saumur compte actuellement 21 patients hospitalisés. Le directeur Jean-Paul Quillet note « une augmentation de la sévérité des cas des derniers jours. Nous avons eu plusieurs cas sévères aux urgences. Cette semaine, nous avons transféré trois patients en réanimation à Angers et un à Tours. » Il reprécise que pour éviter que les symptômes ne s’aggravent et que les cas se compliquent, il est nécessaire de consulter son médecin traitant dès l’apparition des premiers signes : « il est important de se faire tester au plus vite, pour savoir s’il s’agit de la Covid ou d’autre chose et d’agir en conséquence. » Parmi les patients les plus atteints, plusieurs avaient attendu plusieurs jours avec des symptômes.

3 décès à Saumur

Le CH de Saumur compte malheureusement trois décès cette semaine. Des personnes âgées de 84 et 85 ans, mais aussi une de 49 ans : « A ma connaissance cette dernière n’était pas particulièrement à risque. Cela me fait dire que le virus peut toucher tout le monde. Nous avons même eu un bébé de 30 jours qui était positif, cela n’était encore jamais arrivé à Saumur. Il est depuis sorti de l’établissement », indique Jean-Paul Quillet. Dans les EHPAD affilié au l’hôpital, on ne recense aucun cas de covid et « il n’y a pas eu de décès contrairement à certaines rumeurs qui circulent », assure le directeur. Les personnels des EHPAD seront d’ailleurs tous testés via des tests antigéniques, dont les résultats sont plus rapides (relire notre article). Durant l’été, le CH de Saumur s’est équipé d’un automate de biologie lui permettant de réaliser les tests PCR des personnels et des patients en interne et ainsi, avoir le résultat en 4 heures. « Nous ne pouvons cependant pas tester de manière massive la population, car il y a une pénurie mondiale de réactif qui nous permet de faire les tests. Nous avons assez pour nous, mais pas plus », souligne le directeur.

Un pic attendu au 15 novembre

L’hôpital saumurois a renforcé le personnel infirmier aux urgences et dans les services de soins critiques, en vue d’un pic annoncé aux alentours du 15 novembre par l’institut Pasteur. Pour le moment l’établissement n’a déprogrammé aucune intervention ou consultation. « Nous avons fait le choix de continuer l’activité normale tant que cela est possible. Nous avons vu lors de la première vague les incidences que les déprogrammations ont pu avoir. Nous voulons le moins possible retourner vers cela. Toutefois, si la situation continue de se dégrader, nous étudierons la question. »


Article du 05 novembre 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


10 commentaires :


Commentaire de Olivier 05/11/2020 17:47:39

quand est-ce que vous arrêterez de faire peur aux gens sur la base de mensonges aussi évidents qu'ineptes ? la mortalité habituelle en France est de 150 à 200 personnes par jour depuis plusieurs années et ce chiffre augmentera du fait arythmétique que la génération Babyboom qui arrive en fin de vie Cela n'enlève en rien le fait qu'un virus existe. Mais pourquoi donc les médecins n'ont il pas le droit de soigner nos malades ? avec des traitements efficaces comme l'hydrochloroquine par exemple.



Commentaire de cosnier 05/11/2020 19:09:43

la personne decedé de 49 ans ,avait une maladie heriditaire et avait du mal a marcher,son medecin l\'avait prevenue il y a quelques mois qu\'elle risquait d\'une ambolie pulmonaire cela c\'est passé dimanche matin



Commentaire de Raminagrobis 05/11/2020 19:34:58

Ça suffit ce décompte morbide destiné à démoraliser les gens Combien de victimes du cancer aujourd hui?



Commentaire de Prudence à tous 05/11/2020 19:51:43

On ne nous fait pas peur, on nous informe de la situation et on nous invite ainsi à la prudence. La peur viendra quand les sceptiques attraperont ce virus.



Commentaire de Réalité 05/11/2020 20:33:14

Par rapport au déni de certains il est nécessaire de dire la réalité. Merci à toute la communauté hospitaliere (direction. Médecins. Soignants et tous mes autres).



Commentaire de Olivier et les 2 autres idiots 05/11/2020 21:02:47

Des covidoseptiques... Des éminents professeur je sais tout mais je dirais rien.. comme tous le monde le sais le cancer est contagieux... La connerie certainement Ne croyait pas mort aux cons , il n'y aurait pas assez de cercueil...et vous serez dedans...



Commentaire de Rassurez bous 05/11/2020 21:11:06

Les Olivier et consorts Le sorts étant peut être de trop Minimum 20/30% des hospitalisés vont mourir... Je vous sens réjouis Vous irez dire ça a votre copain dons sont enfant risque de mourir du covid... Vous allez sabrer une boitanche de crémant



Commentaire de En fin de compte 06/11/2020 07:16:25

Pas de quoi s inquiéter au vue des pathologies des personnes décédées même si certains appels au catastrophisme par manque d'info ou surdose de médias.



Commentaire de N oublions pas 06/11/2020 07:17:36

n’oubliez pas que seuls les imbéciles semblent ignorer que les gestes barrières et la distanciation physique sont le socle indiscutable de notre salut collectif.



Commentaire de @En fin de compte 06/11/2020 09:36:26

Vous connaissez les pathologies des personnes, vous? Pas besoin de pathologie pour mourir du Covid! Arrêtez de faire croire que cette maladie est bénine!



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI