Lu, vu, entendu, ce qu'il ne fallait pas manquer pas loin de chez vous

Lu, vu, entendu, ce qu'il ne fallait pas manquer pas loin de chez vous ... Ce qui n'était pas dans le kiosque mais qui peut vous intéresser.


Beaucouzé. L’Atoll : le patron annule les loyers des commerçants


Philippe Journo, PDG de la Compagnie de Phalsbourg, propriétaire de l’éco- parc commercial, à Beaucouzé, annule les loyers des commerçants, à l'Atoll, pendant la durée du confinement. Cette mesure durera tout le temps que les magasins seront fermés administrativement.
Source : OUEST FRANCE, 04/11/2020

Sèvremoine. L’exemple d’un cœur de bourg à redensifier

À Saint-Germain-sur-Moine, la zone d’aménagement concerté (ZAC) des Bottiers verra dans sa partie basse des commerces, dont une supérette de 270 m2, et des logements. La partie haute est déjà occupée par différents équipements, dont La Poste et des services de soins. Le stationnement, l'accessibilité et une éventuelle extension, sont les points évoqués lors du conseil municipal.
Source : OUEST FRANCE, 03/11/2020

Angers. La Connected week, jusqu’à dimanche, en mode virtuel

La Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Maine-et-Loire, organise, cette semaine, avec plusieurs partenaires, la Connected Week, en distanciel. La journée de ce 4 novembre est consacrée à la transition numérique. 6 ateliers à distance sont prévus ainsi qu'une conférence consacrée à la transition numérique au service de la relance économique et une table ronde sur le thème « Comment manager une équipe commerciale à l’ère du numérique ? »
Source : JOURNAL DES ENTREPRISES, 04/11/2020

Les producteurs de fleurs recommencent à jeter

Les fleuristes étant fermés – sauf drive -, les jardineries très encadrées, les producteurs horticoles espéraient écouler une partie de leur récolte dans les grandes surfaces, mais cela est interdit, selon les dernières restrictions ministérielles. Guillaume Froger, producteur de fleurs coupées, qui emploie 40 salariés, à Sainte-Gemmes-sur-Loire, attend les aides du gouvernement. Les grandes surfaces représentent 25 % de son chiffre d’affaires. Après le premier confinement, l’État avait annoncé une enveloppe de 25 millions d’euros pour l’ensemble de la filière horticole. Or, ces aides tardent à venir.
Source : COURRIER DE L'OUEST , OUEST FRANCE, 04/11/2020

L’intérim replonge avec le second confinement

Après avoir chuté pendant le premier confinement, le secteur de l’intérim était reparti progressivement. Le nouveau confinement replonge dans l’incertitude les entreprises et les demandeurs d’emploi. L'effectif des intérimaires a ainsi baissé de - 2,9 % en septembre 2020 par rapport à septembre 2019. La baisse des embauches est importante dans l'agroalimentaire et l'industrie alimentaire. Le secteur industriel connaît également une baisse de recrutement de - 15 % à - 20 %. Le bâtiment comptabilise plus d'offres que de candidats. Par ailleurs, les agences observent l'émergence de nouveaux profils d'intérimaires : des personnes entre 30 et 40 ans et des profils qualifiés.
Source : OUEST FRANCE, 05/11/2020

Manitou compte renoncer à son projet de plan de sauvegarde pour l’emploi

Selon une information de l’agence économique API, le fabricant de chariots élévateurs Manitou, renoncerait à son projet de Plan de sauvegarde pour l’emploi (PSE) qui envisageait la suppression nette de 58 postes sur un effectif permanent de 2 206 salariés. Malgré une baisse du chiffre d’affaires de 10 % au troisième trimestre, l'entreprise envisage une réorganisation « par des non remplacements de départs naturels quand cela est possible ».
Source : LE COURRIER DE L'OUEST, 05/11/2020


Article du 07 novembre 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI