Saumur. L'octogénaire disparue retrouvée

Ce vendredi 13 novembre l'octogénaire Viviane Ruéda, 84 ans, était partie de l'EHPAD Gilles de Tyr de Saumur . Le commissariat annonce qu'elle vient d'être retrouvée.


Jeudi 12 novembre,Viviane Ruéda, 84 ans, atteinte d’Alzheimer était partie de sa chambre de l'EHPAD Gilles de Tyr de Saumur vers 12h. Le commissariat de Saumur avait lancé un appel à témoins. Ce vendredi 13 novembre, le commandant Emmanuel De Souza signifie que la victime a été retrouvée, "en hypothermie sévère, mais consciente et vivante." Il remercie la participation de tous "pour vos relais sur les réseaux sociaux. Une histoire qui se termine bien."

Retrouvée ce matin à 10h20 dans un jardin

Il était 10h20 lorsque l'octogénaire a été retrouvée par les forces de l'ordre, elle a donc passé la nuit dehors. "C'est un particulier qui l'a trouvée au fond d'un jardin. Il pensait en premier lieu qu'il s'agissait de son père, mais la tenue vestimentaire et le visage de la personne ne laissaient pas de place au doute, il s'agissait bien de la personne recherchée", indique le commandant. Lorsqu'elle a été retrouvée elle grelotait, mais avait les yeux ouverts. Les pompiers arrivés quelques minutes après ont rapidement pris en charge la victime avant de l'emmener au CH de Saumur. "Elle se trouvait dans un jardin à 1 kilomètre à vol d'oiseau de l'EHPAD. La propriété se situe au fond d'un chemin non loin du Musée des Blindés. En passant en voiture, nous n'aurions pas pu la retrouver. D'où l'importance des appels à témoins", poursuit le commandant De Souza.

Deux équipes cynophiles engagées

Deux maitres chiens avaient été dépêchés sur les lieux pour participer aux recherches. L'un avait commencé hier et a été rejoint ce matin par un second. Il s'agissait ce matin d'un Saint-Hubert un fin limier qui a parmi les meilleurs odorats et qui peut suivre une piste même plusieurs jours après son passage. "Les chiens sont restés dans le périmètre de l'EHPAD, ce qui nous a fait dire qu'elle n'était pas très loin", explique le commandant Emmanuel De Souza.


Article du 13 novembre 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


13 commentaires :


Commentaire de Et c'est reparti! 12/11/2020 19:40:29

Ils font exprès de laisser partir les personnes âgées ou quoi? Avec l'hôpital, c'est la 4 ème personne qui disparaît, ce n'est pas possible. Quand j'ai voulu rentrer une fois, c'était impossible tout était fermé et là les personnes sortent facilement. Il se passe quelque chose de pas normal.



Commentaire de @Et c'est reparti! 13/11/2020 07:15:08

C'est marrant ces gens qui placent un membres de leur famille en maison de retraite car ils ne peuvent pas s en occuper, et qui passent leur temps a critiquer la gestion de ces établissements aller faire un stage dans les maisons de retraite et après vous parlerai si vous ne vous êtes pas sauvez avant vous pouvez aussi la prendre chez vous une pensée a cette dame et ces proches et aux personnels



Commentaire de Gaga 13/11/2020 08:05:46

Franchement vous dites n'importe quoi ! Allez voir comment ça se passe dans un ehpad et après on en reparle ! Vous croyez vraiment que les gens ne peuvent pas sortir ? Non mais vraiment, les soignants ne sont pas mal traitants à ce point ! Un résident, s'il veut partir, trouvera tous les moyens possibles pour s'enfuir. Même escalader un muret. La personne désorientée n'a plus de filtres donc si elle a décidé de partir elle le fera même si comme vous le dites toutes les portes sont fermées. Ne remettez pas la qualité de soins apportée en questions car ce n'est pas si simple que vous croyez. La



Commentaire de Et c'est reparti! 13/11/2020 09:10:01

L'actualité parle pour vous et c'est malheureusement la triste réalité. Deux morts à Saumur et des plaintes suite à une disparition et vous trouvez cela normal? Vous avez toujours la bonne excuse. C'est inadmissible. Je vous rassure mes parents ne sont pas en maison de retraite et tant mieux pour eux.



Commentaire de Commandant Emmanuel DE SOUZA 13/11/2020 11:18:21

Victime retrouvée, en hypothermie sévère, mais consciente et vivante ! Merci à tous pour vos relais sur les réseaux sociaux. Une histoire qui se termine bien.



Commentaire de bernadette fourré la vieillerie !! 13/11/2020 16:12:57

à partir du moment où nous devenons en raison de l'âge en état de sénilité pourquoi n'envisageons nous pas un puçage permettant de nous retrouvé encore vivant . Le progrés fera dans quelques années une généralisation de cela sans être gêné .Cela éviterait les soupçons de toutes sortes;



Commentaire de Bourgeais 13/11/2020 18:47:05

Heureux dénouement et soutien aux personnels des epads....que tous les donneurs de leçons aillent bosser un peu dans ses structures on verra si il dont si fort ..et juste pour info un epads n est pas une prison et le personnels faut ce qu ils peut ..pour avoir eu une proche personne dans une structure comme cela je sais de quoi je parle et je les soutiens



Commentaire de Respect 13/11/2020 20:36:09

Respect pour les personnels des EHPAD et plus largement pour tous ceux (soignants médecins directions animateurs...) qui se démènent pour offrir un maximum avec les moyens dont ils disposent. Quels impôts ceux qui râlent sont-t ils prêts à payer en plus pour garantir du mieux à nos aînés ? Nous ne voulons plus prendre en charge à domicile nos aînés pour pouvoir partir en vacances et mener notre vie et nous nous arrangeons avec notre conscience en flinguant ceux à qui nous transférons la charge. Tenez bon les hôpitaux et EHPAD malgré ces complotistes et ces yaka. Continuez à chercher à prése



Commentaire de Facile à dire 13/11/2020 21:07:04

Vos discours n'auraient sans doute pas été les mêmes si la personne disparue avait été un de vos proches.



Commentaire de tristesse 14/11/2020 08:24:06

a "c'est reparti"tant mieux si vos parents sont encore chez eux,mais on ne sait pas comment leur état de santé va évoluer Vous les prendrez chez vous? Avant de dire n'importe quoi allez faire un stage dans les établissements de santé ,quand le personnel est occupé auprès d'une personne pour un soin ou autre ,il n'y a personne dans les couloirs La solution serait de mettre des chômeurs à surveiller les sorties des couloirs et des établissements ou bien installer des tours de garde de personnes qui critiquent je souhaite beaucoup de courage au personnel



Commentaire de "c'est reparti" @tristesse 14/11/2020 12:17:27

Je m'étonne que rien n'a été fait pour éviter ces disparitions depuis les dernières qui se sont malheureusement très mal terminées. On ne laisse pas les portes ouvertes à tout vent quand on sait que des personnes fragiles peuvent s'enfuir. Fermer une porte ne doit quand même pas être compliqué. Sachez que je m'occupe de mes parents chez eux et quand je ne peux m'y rendre, ils ont une aide-ménagère. Ne vous en déplaise, certains ont encore la fibre familiale et je n'y vois rien d'exceptionnel.



Commentaire de Yaka 14/11/2020 13:57:38

Faudrait arrêter de bugger. Si vous voulez savoir c'est une entreprise extérieure qui n'a pas respecté les consignes et bloqué la sortie. Tout n'est pas prévisible Monsieur sauf pour vous bien sûr.



Commentaire de Archi 15/11/2020 09:17:09

C'est peut-être un défaut de conception du bâtiment qui n'a pas été pensé pour des malades désorientés à qui pour leur bien on droit restreindre leur liberté, les EPHAD n'étant pas des prisons .



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI