Saumur. L'agence LEO récupère la gestion du parc expo du Breil

Lors du dernier conseil d'agglomération ce jeudi 12 novembre 2020, les élu(e)s de l'agglomération ont décidé de confier la gestion du Parc Expo du Breil de Saumur à l'agence d'événementiel saumuroise LEO.


Le Parc Expo du Breil est actuellement géré par l’agglomération Saumur Val de Loire, et plus particulièrement par son satellite, la SPL Val de Loire Tourisme. Toutefois la collectivité ne disposant pas des compétences et des moyens pour exploiter elle-même cet ensemble immobilier, la Communauté d'Agglomération a souhaité proposer sa mise à disposition à un tiers occupant, sous forme d'un contrat d'occupation du domaine public. « En tant que collectivité, cela nous demande d’une part beaucoup de temps et d’organisation pour gérer cet endroit. Par ailleurs nous n’avons aucune souplesse concernant la location sur les tarifs, les durées… Nous sommes obligés de suivre les grilles », a souligné le président Goulet.

La société LEO gestionnaire

C’est pourquoi, il a été proposé en conseil d’agglomération ce 12 novembre que la société d’événementiel saumuroise LEO (Loire Événement Organisation) en soit le gestionnaire pour une durée de 15 ans. « L’agglomération serait simplement en charge du toit, des murs, des portes et de la chaudière. Tout le reste sera géré par la société LEO », a exposé le président. L’agglomération conserverait le droit d’occuper les lieux pour 8 événements ou 24 jours par an. Le contrat débutera lorsqu’il sera possible pour les ERP (établissements recevant du public) de rouvrir leurs portes : « On ne va pas leur passer le bébé s’il n’est pas possible de l’exploiter », conclut Jackie Goulet. L’ensemble des élu(e)s de l’agglomération ont accepté.

Une redevance selon les revenus

Les conditions de redevance de la société LEO à l’agglomération ont été fixées ce jeudi 12 novembre durant ce conseil d’agglomération, selon les détails suivants :
- La part fixe de la redevance s’élève à la somme de 1 euro annuel que LÉO s’oblige à payer trimestriellement. Le montant de la redevance correspondant à la part fixe sera révisable annuellement à la date anniversaire du bail selon la variation de l’indice de référence des loyers commerciaux (l’indice de référence est celui connu à la date de signature par le preneur de la présente autorisation).
- La part variable, applicable à compter de la date de prise du bail, correspondra à un pourcentage du chiffre d’affaires HT sur la gestion locative (hors prestations annexes) de l'année N-1 calculé selon les modalités suivantes : le montant de la redevance sera calculé suivant un barème dégressif, établi par tranche. À chaque tranche sera appliqué un taux correspondant :
- 0% de redevance sur le CA compris entre 0 € et 100 000 € HT,
- 15% de redevance sur le CA compris entre 100 000 € et 150 000 € HT,
- 10 % de redevance sur le CA compris entre 150 000 € et 200 000 € HT,
- 5 % de redevance sur le CA compris entre 200 000 € et 300 000 € HT.


Article du 13 novembre 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Lolo 14/11/2020 11:28:13

Un coup c'est toi, un coup c'est moi. C'est maintenant que nos élus se rendent compte qu'ils n'ont ni les compétences ni le budget ? C'est nous prendre pour des abrutis. On en reparle dans 3/4 ans.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI