Saumur. Trafic de stupéfiants à la Croix Verte : Les 7 prévenus ont été condamnés

Après deux renvois, l'affaire de trafic de résine de cannabis se déroulant dans le quartier de la Croix Verte a trouvé un épilogue ce mardi 17 novembre. Les 7 prévenus ont été condamnés à des peines d'emprisonnement allant de 10 mois à 3 ans.

 

 


À la mi-septembre, sept Saumurois, dont six de la même famille ont été interpellés dans le cadre d’une enquête pour trafic de stupéfiants. Ces cinq hommes et deux femmes sont suspectés de s’être livrés au commerce illégal de résine de cannabis dans le quartier de la Croix Verte à Saumur. L’affaire avait été renvoyée à deux reprises devant le tribunal de Saumur, une première fois parce qu’un des prévenus n’était pas représenté par un avocat et la seconde fois en raison d’un problème technique sur la visioconférence (relire notre article). Ils ont finalement été entendus ce mardi 17 novembre devant le tribunal Saumurois.

Un trafic d’ampleur sur fond de misère

Pour rappel des faits, les 7 prévenus ont été interpellés à la mi-septembre, suite à une dénonciation anonyme. Ils s’étaient livrés à un trafic d’ampleur qui selon les estimations des policiers en charge de l’enquête, représenterait plusieurs centaines de kilos de résine de cannabis sur la période de novembre 2019 à l’interpellation. Selon les déclarations devant le tribunal, la famille se serait lancée dans ce trafic, afin de rembourser une dette contractée auprès d’un organisme social. La procureure de la République a dénoncé "un trafic d’ampleur, organisé et rémunérateur." Tandis que les avocats de la défense ont plaidé "une situation de misère sociale avec des faits qui ne montraient pas une grande richesse au vu des conditions de vie de ces personnes."

Des peines d’emprisonnement de 10 mois à 3 ans

Finalement, les peines vont de trois ans fermes pour l’homme qui assurait le transport de la marchandise, deux ans fermes et un avec sursis pour sa femme, une peine qu’elle pourra faire à domicile. Le père de cette dernière a reçu une peine de deux ans fermes et la mère de la famille de trois ans, dont un avec sursis. Enfin les trois derniers, des revendeurs au sein de cette organisation familiale, ont écopé d’une peine de 10 mois et un an ferme. Le dernier a eu une peine de deux ans, dont un avec sursis.


Article du 18 novembre 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Superdeg 18/11/2020 18:46:47

Avec ou sans mandat de dépôt?



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI