Saumurois. Comment nos élu(e)s vivent-ils le confinement ? #2 Laetitia Saint-Paul, députée

Permanences, inaugurations, repas des anciens, rencontres sportives... Ce sont de très nombreux rendez-vous auxquels se rendent les élus, notamment locaux. Alors que ces rencontres n'ont plus lieu ou ne peuvent se tenir, le kiosque a voulu savoir comment nos élus locaux vivaient cette période de confinement, comment ils-elles se tenaient proches des populations et du terrain. Après Régine Catin, conseillère régionale (1), Laetitia Saint-Paul, députée de la 4è circonscription de Maine-et-Loire (Saumur-Sud) témoigne.


"Mes fonctions se composent de trois dimensions : Internationales, nationales et locales.
Concernant mes fonctions de vice-présidente de l’Assemblée nationale, déléguée aux affaires internationales, tout se déroule en visioconférences, puisque l’institution ne reçoit plus aucune délégation étrangère.
À l’échelle nationale, je continue à présider les débats dans l’hémicycle de façon analogue, à la différence près que tous les amendements peuvent être défendus par des députés du groupe politique non cosignataires. En effet, seuls 50% des députés ont l’autorisation d’être présents simultanément.
À l’échelle locale, je suis effectivement privée des rencontres sur le terrain que j’affectionne particulièrement. Néanmoins, j’organise des réunions à distance et des entretiens téléphoniques. Je réfléchis également avec mon équipe à de nouveaux outils.
L’Assemblée nationale ayant été touchée dès mars par la Covid, et elle-même endeuillée, nous avons collectivement le souci de l’exemplarité."




Photo prise le 4 novembre 2020 lors d’un entretien en visio-conférence depuis l’Assemblée nationale avec Kakhaber Kutchava, vice-président du Parlement georgien.

(1) Témoignage de Régine Catin, conseillère régionale des Pays de la Loire


Article du 25 novembre 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :


Commentaire de Léonard Michalon 26/11/2020 17:51:55

Impressionnant, tant c'est insignifiant! Le retour à l'écurie, ou à la case départ pour les non néophytes, en 2022 risque d'être un choc...



Commentaire de Turquantois 26/11/2020 19:22:38

En 2022 le Saumurois perdra sans aucun doute et heureusement une piètre députée , mais dans le même temps l'armée récupérera sans doute un bon officier.



Commentaire de THOR 26/11/2020 22:30:43

Comme Turquantois, je juge notre Députée sévèrement : transparente vis-à-vis de sa circonscription, aucune déclaration depuis Mars pour les habitants de Saumur décédés du Covid. Elle est ravie d'être à Paris et en 2022 elle aura un poste bien confortable grâce à ses relations parlementaires, elle sera tj en congé de l'Armée !



Commentaire de Le concombre très très masqué 27/11/2020 08:29:42

Je suis d’accord avec THOR. Lorsque l’on a gouté aux fastes de la république, on ne revient pas dans son corps d’origine, surtout l’armée où elle ne serait qu’un jeune officier supérieur noyée dans la masse. Non je pense qu’ils ne la reverront pas.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI