Saumur. Restaurants fermés au moins jusqu'au 20 janvier : "Un nouveau coup de massue, sans surprise"

Le président de la République l'a annoncé dans son allocution du mardi 24 novembre, les bars et restaurants pourront rouvrir seulement à partir du 20 janvier, si la situation sanitaire le permet. Une annonce qui ne surprend pas les restaurateurs, mais qui continue de saper leur moral, déjà en berne. Pourtant malgré l'incertitude certains continuent de s'adapter, à l'image d'Anthony Vaillant, chef du restaurant l'Essentiel à Saumur.


Si les commerces qui étaient jusqu’à maintenant jugés comme « non essentiels » vont pouvoir reprendre du service dès ce samedi 28 novembre (notre article), les restaurateurs et bars devront quant à eux encore attendre. Une nouvelle reçu comme « un nouveau coup de massue » pour Anthony Vaillant, Chef et gérant du restaurant l’Essentiel et vice-président du club des restaurateurs du Saumurois. Si la nouvelle a été un coup dur, elle n’était pas pour autant totalement surprenante pour le chef : « Moi comme beaucoup de confrères, on s’attendait à ne pas pouvoir rouvrir de sitôt, mais cela n’est pas facile pour autant. On a un peu de tristesse de pas pouvoir ouvrir, pour nous en cuisine comme pour nos salariés en salle. »

« On s’est adapté depuis le 15 mars »

Il faudra encore attendre « deux longs mois qui viennent s’ajouter aux autres » avant de pouvoir « peut-être » rouvrir. « En effet, si le président a donné la date du 20 janvier, il a été très clair sur le fait que cela dépendrait de l’évolution sanitaire. Il n’y a donc aucune certitude de pouvoir ouvrir à cette date et honnêtement je n’y crois pas. Il faudra voir qu’elle est la situation 15 jours après que les gens se soient tous retrouvés pour les fêtes. Mais cela a le mérite de donner un objectif, qui est certes lointain et quoi qu’il arrive on serait prêt à ouvrir à cette date », témoigne Anthony Vaillant. Les restaurateurs devront une fois encore s’adapter comme ils l’on fait jusqu’à maintenant. « Depuis le 15 mars nous n’avons fait que ça, on a fermé quand il le fallait, puis ouvert, puis il y a eu le couvre-feu, il a aussi fallu mettre en place des protocoles sanitaires stricts et tout ça en 24h à chaque fois. »

La vente à emporter pour se remettre le pied à l’étrier

Si le moral est un peu en berne, le restaurateur reste « fort et motivé » et reprend du service derrière ses fourneaux. Il est retourné derrière ses fourneaux la semaine dernière, à l’occasion des un an de l’Essentiel. Il a mis en place de la vente à emporter. « On a bien travaillé et cela fait un bien fou de retrouver les clients et de cuisiner à nouveau. » il prévoit également de mettre en place une carte pour les fêtes de fin d’année : « On servira à emporter les clients et ils dégusteront nos plats chez eux, mais comme au restaurant. » L’Essentiel a également mis en place des partenariats avec les hôteliers saumurois. « La situation est complexe pour eux aussi. Ils n’ont pas l’interdiction d’ouvrir, mais les clients ne courent pas les rues. Ils ont cependant quelques commerciaux qui continuent de travailler. On a donc mis en place des plats à emporter avec certains hôtels. La solidarité est particulièrement importante en cette période. »

Un approvisionnement local

Les doux fumets se dégagent donc de nouveau des cuisines du restaurant avec des produits plus que jamais locaux et de saison. « Pour ce qui est de l’approvisionnement, nous n’avons pas rencontré de difficulté comme lors du premier confinement où tout était à l’arrêt. De plus, j’ai la chance de me fournir auprès de producteurs locaux. C’est plus restreint, mais aussi plus direct. Cela demande une autre organisation, il faut adapter les menus en fonction de ce qu’ils nous proposent. »


Article du 25 novembre 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


8 commentaires :


Commentaire de JEAN PIERRE BOIS 25/11/2020 18:12:48

Ce n est pas la pandémie qui aura mis à bas tout un pan de l'économie (restos , bars , night club etc....) , c est ceux qui l on géré qui sont fautifs.



Commentaire de citoyen 25/11/2020 20:33:58

que répondre à Jean Pierre Bois, c'est si affligeant comme commentaire....



Commentaire de Gaulois 25/11/2020 20:39:26

J'aurai bien voulu voir les critiqueurs de tout Jean Pierre Bois, Oscard +( qui doit quitter Saumur)et autres aux manettes depuis le début de cette pandémie !! Ces gens ne sont que des professionnels de la critique ce qu'ils veulent aujourd'hui ils ne veulent plus demain Ce ne sont que des moulins à vent



Commentaire de Raminagrobis 25/11/2020 23:09:28

Gaulois n'aime pas que l'on critique son président qui fait tout bien. Les restaurateurs victimes de ses décisions mortifères pour leur entreprise apprécieront. Bravo les béni-oui-oui.



Commentaire de Gaulois 26/11/2020 07:21:11

Raminagrobis un critiqueur de tout en plus sans proposition bien sur .Il doit préférer des régimes comme le Venezuela de Madureau, l'ami de mélenchon



Commentaire de Catastrophique 26/11/2020 09:49:48

Je trouve juste catastrophique de stigmatiser une profession qui fait vivre environ 2M de personnes, qui est le cœur de notre pays, l'Art de Vivre, l'Art de Manger... Ce n'ai pas logique que certaines personne non élu, puisse non gouverner... Qui sont ces personnes du Conseil Scientifique ?? Ceux qui sont contre tous et pour la fermeture de tout, n'oublier pas que vous, moi, mes enfants, et ptits enfants devront payer.... Compter 1€/ seconde et revenez à l'age des Homo sapien, et vous aurez la Dette actuel... Triste Pays de toujours nous opposer :(



Commentaire de JEAN PIERRE BOIS 26/11/2020 10:15:13

Qui a foutu en l'air le systéme hospitalier ? Tous les gouvernants depuis des années ...Dont Macron 6000 lits fermés depuis 2018 , donc 6000 lits en moins c est 6000 malades qu on ne peut soigner convenablement ...Macron est tout aussi fautif que ses prédécesseurs



Commentaire de Saumur 26/11/2020 11:52:51

N’oubliez pas les hotels !! Pas fermé ! Mais Vides!!! Car qui veut venir visiter saumur, si les bars, restaurants, sites touristiques, sont fermés et que le télétravail empêche les commerciaux ou hommes d’affaires de se deplacer???



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI