Saumur. Budget municipal : la ville a-t-elle des problèmes de riches ?

C'est la question qu'on pourrait se poser en écoutant les critiques des oppositions de droite à l'encontre de la majorité Jacky Goulet. "Pas assez d'investissements pour rendre Saumur attractive et trop de social" a clamé Bertrand Chandouineau, alors que Bernard Henry demandait une baisse des taux d'imposition symbolique. Il est loin le temps où, au bord de la mise sous tutelle, la ville augmentait les impôts de 15 % en 2012. Saumur a désormais des problèmes de riches.

La voirie se trace la plus belle ligne du budget2021


Mercredi 16 décembre 2020, en conseil municipal, c'était présentation du budget de la Ville de Saumur de 45 millions d'euros, dont 36 millions en fonctionnement, par l'adjoint aux finances Alain Gravoueilles. C'est la masse salariale qui emploie une grande partie de ce budget avec 17.3 millions d'euros. Les subventions sont de 1.7 million d'€ (en baisse de 200 000 €). La ville continue et continuera cette année à baisser sa dette de 35 millions d'€. "Nous sommes désormais 10 % en dessous de la moyenne des villes comme les nôtres. 500 000 € vont encore y être consacrés cette année. Ce qui nous permet d'avoir accès à des taux d'emprunts très intéressants et de pouvoir investir 14.6 millions d'€ cette année" a précisé le maire, Jackie Goulet. Dans ses années sombres, la ville de Saumur ne projetait que 8 à 9 millions, la situation a changé et la ville dégage 6 millions d'€ d'épargne brute désormais.

Trop de précautions ?

Il n'en fallait pas plus pour faire réagir Bertrand Chandouineau qui, avec ses colistiers, n'a pas approuvé le budget : "Il y a toujours des choses que je ne comprends pas. Je voudrais vous dire que je ne suis pas d'accord, c'est la démocratie. Premièrement, cela concerne les subventions aux associations. Je dénonce un affichage électoraliste en 2020, avec une hausse de 200 000 €, alors que dans le budget que vous présentez aujourd'hui, le volume est en baisse. Je suis gêné par ce pique voulu et affiché. Et, surtout, concernant l'épargne brute à 6 millions d'€. Je pense sincèrement que cette précaution est exagérée. On aurait pu augmenter nos dépenses. L'épargne est trop forte. On pourrait rendre la ville plus attractive. Je suis étonné aussi qu'une grosse partie des dépenses soient à caractère social." L'adjoint aux Finances Alain Gravoueille a répondu que "cette épargne brute va être utilisée pour nos investissements et rembourser la dette."
Ces attaques ont fait bondir Jackie Goulet : "Des associations ont disparu comme le Comité des Fêtes. Il y a moins de besoins. On rééquilibre. Nous sommes dans la moyenne nationale des subventions. Concernant la réserve financière, durant la campagne électorale, vous aviez dit que nous étions dispendieux. Vous disiez que vous alliez prendre plus de précautions. Là, vous me dites l'inverse. À votre place, j'essaierais de trouver des lignes d'attaque, mais là... Tout de même." Et comme désormais à son habitude, Bertrand Chandouineau n'est pas resté sur sa réserve : "Je vous reproche votre ironie méprisante en répétant que je suis au Luxembourg et que je ne m'intéresse pas à Saumur. Vous prenez les gens pour des idiots. Je n'ai pas le sentiment que vos explications sont claires pour les Saumurois. Vous dites que les associations sont satisfaites. Ce n'est pas ce que j'entends."

Justification des choix "sociaux" pour Jackie Goulet

Pour répondre aux attaques de Bertrand Chandouineau sur le fait que les orientations de la municipalité soient trop "sociales", Jackie Goulet a insisté sur le fait que des travaux sur les bâtiments publics étaient devenus nécessaires et possibles, depuis que les finances de ville ont retrouvé une situation saine : "On va investir 12 millions pour les écoles et 8 millions sur les installations sportives qui en avaient besoin. On a deux objectifs que vous pouvez partager : faire des économies d'énergie et entretenir un patrimoine qui est devenu moyen moins. On y consacre beaucoup d'argent. On doit gérer le patrimoine de la ville en bon père de famille. Nous avons du retard. Sur la voirie par exemple, en 2012, il n'avait été consacré que 200 000 euros. Là ce sont 1 million d'euros qui vont y être dévolus".

Baisser les impôts ?

C'est la proposition du conseiller d'opposition Bernard Henry qui a par ailleurs voté le budget (sa colistière Béatrice le Menac'h s'est abstenue) : "Je voudrais faire remarquer que les taux d'imposition ont été votés et fixés à un moment où la ville était au plus mal. Il va falloir penser à les baisser. Je vous propose de les réduire de 0.2%, ce qui ne serait pas grand-chose et cela enverrait un signal." L'adjoint aux Finances Alain Gravoueille a précisé l'incidence pour les finances de la ville : 70 616 euros. Jackie Goulet s'est voulu prudent sur le sujet : "On pourrait supporter une baisse de 70 000 € de recettes. Finalement, ce ne serait que 3 ou 4 euros par feuille d'impôts. Ce serait prendre un risque. On ne sait pas ce que va faire l'Etat avec le reversement de la taxe d'habitation qu'il a supprimée. On ne sait pas non plus comment va faire l'État pour les dettes liées à la crise sanitaire. Dans ce contexte, il faut savoir rester prudent".


Article du 17 décembre 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :


Commentaire de MDR 17/12/2020 10:31:21

Quelles oppositions et majorité ! Au dernier conseil, les oppositions ont voté pour les orientations budgétaires pour les 6 ans ; donc ils valident le programme de JG qu'ils ont "combattu" lors des élections. Et au budget ils votent soit contre, soit pour ou s’abstiennent : ils ne savent plus sur quelle planète ils sont !! Le pire c'est Henri : un vrai lèche bottes de JG. Chandouineau en roquet habituel est pitoyable. Quant à JG, plutôt que de baisser la pression fiscale il distribue aux associations qui lui sont proches : clientélisme... Pauvre Saumur



Commentaire de Adieu Finesse 17/12/2020 18:30:51

36 millions d'euros de fonctionnement!!!! Quand on connait la qualité des services et des aménagements de Saumur... Ca laisse rêveur..



Commentaire de @MDR 17/12/2020 22:08:27

Suis MDR aussi en vous lisant ! Suis au moins d’accord avec vous sur le lèche botte . A se demander pourquoi Mr Goulet ne l’a pas mis sur sa liste ! Au moins on sait où se situe la véritable opposition ! J’étais ceci dit, en accord avec Mr Chandouineau au sujet du château de la reine de Sicile . Un si beau bâtiment avec une histoire si riche . Il est vraiment dommage que cette « dent creuse » ne puisse être soignée par la ville . #Conservons notre patrimoine#



Commentaire de houps!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 18/12/2020 08:40:31

8 millions sur les installations sportives qui en avaient besoin Et la piscine de l'île d'offard Toujours rien - 0 EUROS - Les mandats se suivent et les promesses se retrouvent au placard !!!!!!! Lamentable !!!!!!!!!!!! Belle image pour les concitoyens !!!!!!!!



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI