Saumur. L'ASPA déplore de nombreux abandons durant le confinement

En cette année 2020 si particulière, les comportements des gens n’ont malheureusement pas toujours été irréprochables. Denis Revéreau, président de l’ASPA (Association Saumuroise de Protection des Animaux) et ardent défenseur de la cause animale, déplore ainsi un grand nombre d’abandon d’animaux de compagnie durant le second confinement, et une mauvaise année financière pour l’association. Son témoignage.

Denis Revéreau, président de l’ASPA de Saumur


"L’étrange année 2020 qui nous a tous marqués, arrive bientôt à son terme et pour ce qui concerne notre beau refuge, il est temps de faire le bilan.
Depuis le premier confinement et jusqu’à nouvel ordre, le refuge reste fermé aux visiteurs. Nous fonctionnons donc uniquement sur rendez-vous pour éviter un trop grand nombre de personnes en même temps sur place. Nous appliquons bien entendu tous les gestes barrières. Ainsi nous pouvons accompagner chaque visiteur pour le conseiller et éventuellement trouver son nouveau compagnon. Notre équipe de salariés, soigneurs et quelques bénévoles, met tout en œuvre pour assurer les soins, les promenades et donc le bien-être de tous nos chiens."


De plus en plus d'abandons

On aurait pu croire que ce deuxième confinement et notamment la mise en place du couvre-feu aurait pu voir une embellie, notamment du fait de pouvoir sortir le soir pour promener son compagnon. Mais que nenni, ce deuxième confinement a enregistré un nombre incroyable d’abandons, notamment au mois de novembre. A ce jour, le refuge est presque complet. "Nous sommes véritablement choqués par la cruauté de certains individus qui laissent tomber leur compagnon de plusieurs années parfois, dont certains ont été visiblement maltraités et par d’autres incapables d’assumer la fin de vie de leur chien par exemple. Nous en avons été les témoins !"

2020 déficitaire

Sur le plan financier, l’année 2020 sera largement déficitaire. "Nos pensions sont restées désertes pendant de longs mois. Toutes nos manifestations traditionnelles (NDLR les Portes Ouvertes de juin et d’octobre, le Noël des animaux de début décembre et les deux Lotos) ont été annulées. C’est pour notre fonctionnement, malheureusement, un manque à gagner très conséquent."

L'optimisme de mise

Le président ne se veut toutefois pas trop pessimiste. "Dans cette période compliquée et pleine d’incertitudes, nous faisons face quotidiennement et nous savons que nous pouvons bien sûr compter sur le soutien de nos amis, défenseurs de la cause animale pour que vive notre refuge. Merci à eux.
Nous n’oublierons pas non plus d’adresser nos remerciements à tous les acteurs du refuge, salariés et bénévoles et aussi à tous nos adoptants qui, nous le savons, dans leur grande majorité, offrent à leur nouveau compagnon une nouvelle vie pleine d’affection et donc de bonheur.
Il est maintenant l’heure de souhaiter un bon Noël à vous tous en compagnie de vos merveilleux compagnons, en espérant que l’année 2021 soit plus clémente !
"

Une situation alarmante en France


En France, chaque année entre 750 000 et 1 million d’animaux de compagnie sont adoptés. Cependant, la France détient également le triste record de plus de 100 000 abandons par an.
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a présenté ce lundi un plan inédit pour lutter efficacement contre ce fléau. Il s’accompagne d’une charte signée par les associations vétérinaires et la plateforme Lebocoin et se décline autour de trois axes : sensibiliser, organiser/accompagner et sanctionner. Plan d'actions et charte à télécharger en PDF.


> Lire la suite de l'article en cliquant sur le PDF joint.

Article du 20 décembre 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :


Commentaire de Enfin. 20/12/2020 12:46:07

Bravo pour votre dévouement et courage. Certaines personnes valent moins que leur chien...c'est comme ça.



Commentaire de Napoléon 20/12/2020 19:14:13

Je propose que toutes les municipalités dont dépend le secteur du refuge fassent un don afin de les aider. Si la moitié des Saumurois donne 50 centimes d'euros et bien cela ferai 14000 euros.Mobilisez vous, ces petits compagnons n'ont rien demandé, ils le méritent.



Commentaire de Daddy 22/12/2020 10:22:25

Je pense que par l'intermédiaire des vétos il pourrait y avoir ce don de 0,50 € , après tout il me paraît normal que les propriétaires des animaux contribuent au budget de la SPA. La municipalité contribue par le nettoyage des crottes sur les trottoirs de la ville...et ce n'est pas rien.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI