Saumur Val de Loire. 587 000 euros de frais supplémentaires liés à la Covid-19

Ces frais ont été engendrés par la crise sanitaire. Les élus de l’agglomération Saumur Val de Loire ont décidé d’étaler ces frais de 2021 à 2026.


Les dépenses exceptionnelles liées à la crise sanitaire du COVID-19 affectent les budgets et comptes des collectivités territoriales et de leurs établissements publics, notamment par leurs effets sur les équilibres budgétaires et sur la capacité d'autofinancement, ainsi que sur la comparabilité des comptes par rapport aux exercices précédents. Le mécanisme d'étalement de charges permet de retraiter des dépenses de fonctionnement, exceptionnelles quant à leur nature et leur montant, en vue d'en lisser l'impact budgétaire et comptable sur plusieurs exercices. Cette procédure répond au double objectif de préservation des équilibres budgétaires et de traçabilité des dépenses mobilisées dans le cadre de la crise sanitaire. Pour les dépenses liées à l’achat de matériel de l'agglo saumuroise, nettoyage, aides, subventions, cela représente 437 000 € à lisser sur les prochaines années, soit 87 400 € par an.

De nombreuses dépenses liées à la Covid-19

Dans le cadre de la crise sanitaire, les natures de dépenses concernées par cette procédure sont les suivantes :
- Les dépenses directement liées à la gestion de la crise sanitaire (pendant la période de confinement et après cette dernière) : frais nettoyage des bâtiments, des véhicules et du matériel de transport en commun, frais liés au matériel de protection des personnels, frais liés aux aménagements de l'accueil du public et le cas échéant, l'achat de matériel médical (limité au matériel de protection individuelle), sur la part qui n'aurait pas fait l'objet d'un cofinancement de la part de l'État ;
- Le soutien au tissu économique dès lors que les règles de droit commun sont respectées : aides aux entreprises, associations ... ;
- Le soutien en matière sociale dès lors que les règles de droit commun sont respectées ;
- Les surcoûts induits sur les contrats de la commande publique correspondant à des modifications des conditions économiques des contrats liées à la période de l'état d'urgence sanitaire ;
- Les abondements de subventions d'équilibre aux budgets annexes, ainsi que les subventions, contributions ou participations à différentes structures, résultant des effets de la crise sanitaire.

Traitements des boues

Les dépenses supplémentaires liées à l’assainissement de l’eau et plus particulièrement au traitement des boues représentent une part également importante. Ce sont 150 000 € qui sont à étaler de 2021 à 2026, soit 30 000 € par an. « L’ANSES nous a informés que les eaux usées et les boues contenaient des traces importantes de Covid-19. Auparavant, nous les utilisions pour l’épandage dans les champs et pour l’agriculture en général. Suite à cette alerte, il n’était plus possible de procéder ainsi, il a fallu mélanger ces boues avec des déchets verts, puis incinérer le tout. Cela représente un coût supplémentaire », a éclairé Jérôme Harrault, Vice-président en charge du cycle de l’eau.


Article du 18 décembre 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Diminuer 20/12/2020 08:54:02

Vos émoluments Supprimer les fêtes à la con Y avait tu besoin du marché de Noël



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI