Doué-en-Anjou. L’agglo verse une aide de 300 000 euros pour une unité de méthanisation

Un collectif d’agriculteurs du Douessin ainsi que le Bioparc de Doué-en-Anjou souhaitent créer une unité de méthanisation dans ce secteur. Ce jeudi 17 décembre, en conseil d’agglomération, le collectif sollicitait une aide de 300 000 € de l’agglo pour la mise en place de ce projet.


Doué Métha, un collectif de 34 entreprises (33 agriculteurs et le Bioparc de Doué), porte un projet d'unité de méthanisation sur le Douessin. Cette unité traiterait 35 000 tonnes d'intrants, constitués essentiellement d'effluents d'élevage et produirait environ 2 millions de m³ de méthane par an (215 Nm 3/h). Structurés depuis 2016 en SAS (Société à Actions Simplifiées), les agriculteurs avaient conçu initialement un projet en cogénération puis en injection portée. La réglementation ayant évolué, ils développent désormais un projet avec une injection en direct dans le réseau de gaz situé à Saumur. Cela nécessite la création d'une canalisation gaz entre Doué en Anjou et Saumur. Cette dernière passerait à proximité des zones d'activités de Champ Blanchard (Distré) et de la Saulaie (Doué en Anjou). Le projet global, unité de méthanisation et canalisation de raccordement au réseau gaz, s'élève à environ 11,8 millions d'euros.

Un projet qui répond aux enjeux du territoire

Pour mener à bien son projet, Doué Métha sollicite une participation financière de l'agglomération Saumur Val de Loire au regard de ses compétences "transition énergétique, développement économique et aménagement du territoire". En effet, ce projet répond à plusieurs enjeux du territoire Saumur Val de Loire. En termes d'environnement, il valorise le potentiel énergétique des effluents d'élevage par production de biométhane et contribue au développement des énergies renouvelables. Il réduit l'empreinte carbone des activités d'élevage. En termes d'aménagement du territoire et de développement économique, il va permettre de créer une dorsale gazière entre Saumur et Doué en Anjou. Il va également conforter l'activité d'élevage (moins de stockage d'effluents, mutualisation des plans d'épandage, revenu complémentaire).

300 000 € de l’agglo

Doué Métha sollicite une aide auprès du SIEML et de la Communauté d'Agglomération Saumur Val de Loire (CA SVL) à hauteur de 1 million d’euros.Les discussions entre ces deux structures ont permis la répartition suivante : SIEML : 700 000 € et CA SVL : 300.000 €. Cette aide financière de 300 000 € de la CASVL se décline de la manière suivante :
- une subvention de 150 000 €
- une aide sous forme d’avance remboursable à taux 0 %.
Les modalités pratique de mise en oeuvre de l’avance remboursable seront précisées dans une convention. Elle sera remboursée avec un différé de deux ans maximum et un étalement sur 5 ans, soit 7 ans maximum en tout. Si la SAS ne souhaite pas rembourser les 2 premières années elle peut différer ses premiers remboursements de deux ans et les étaler sur les 5 années suivantes au maximum, conformément à un échéancier fixé préalablement et annexé à la convention signée entre Doué Métha et la CASVL.


Article du 18 décembre 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de jo 18/12/2020 17:25:18

a ne plus rien y comprendre . on subventione les unités de bio gaz et de l autre coté aux infos ou courrier de l ouest de mercredi 16 décembre . on nous dit qu il faut limiter le recours au chauffage au gaz. de plus une partie de la production agricole qui allait a l alimentation animale va étre détourné pour ces unités ou le rapport financier est bien plus interessant.ces unités poussent comme des champignons vihiers , thouars, st georges sur layon etc .en plus les odeurs .allez vous y promener



Commentaire de Love 19/12/2020 08:21:42

Bonjour pourquoi tirer une canalisation sur des dizaines de km plutôt que de construire la centrale à prouts à coté du point de livraison? Il va falloir combien d'années pour amortir un tel investissement (11.8 millions!)? A combien est racheté le kWh?



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI