Maine-et-Loire. Lancement de l'opération "Prodiges de la République"

« Prodiges de la République » : faites connaître ceux qui se sont engagés au service de la collectivité durant la crise du Covid-19 en 2020. Durant la crise sanitaire, des citoyens se sont distingués par leur engagement dans de nombreux domaines tels que l’éducation, la culture, l’humanitaire, le social… Pour cela la Nation souhaite les remercier et les récompenser.


L’opération « Prodiges de la République », qui existe déjà dans certains départements et que Marlène Schiappa, ministre déléguée chargée de la citoyenneté souhaite généraliser, a pour objectif de mettre à l’honneur les citoyens et citoyennes qui se sont investis au service de la collectivité et ont fait preuve de solidarité et de fraternité en ces moments difficiles.
Si vous souhaitez mettre à l’honneur une personne de moins de 30 ans qui s’est particulièrement illustrée au service des autres durant la crise, il suffit de se rendre sur la page internet http://prodigesdelarepublique.fr/ et de proposer dès à présent sa candidature.

Les nominé(e)s connu(e)s en janvier prochain

Cet engagement peut se traduire par le fait d’avoir confectionné des masques, donné de son temps à l’hôpital, tenu une épicerie solidaire, soutenu des personnes vulnérables… Un jury présidé par le Préfet de Maine-et-Loire et composé de chefs de service de l’État dans le département, de présidents d’associations d’anciens combattants ou de représentants du tissu associatif local, et de représentants des collectivités locales, se réunira en janvier 2021 pour sélectionner les lauréats parmi les candidatures proposées.

Une cérémonie nationale

Si les conditions sanitaires le permettent, les « Prodiges de la République » seront mis à l’honneur au printemps 2021 lors d’une cérémonie en préfecture. L’un des lauréats représentera le département à l’occasion d’une cérémonie nationale présidé par Marlène Schiappa à l’hôtel de Beauvau.
« La citoyenneté est d’abord le sentiment de faire partie d’une collectivité au service de laquelle on s’engage. C’est reconnaître que cette appartenance nous oblige. C’est un investissement personnel tourné vers le commun » Marlène Schiappa.


Article du 22 décembre 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Seb 22/12/2020 17:53:33

Faut savoir: faut rester chez soi ou sortir et faire plein de choses rencontrer des personnes vulnerables etc....? Que les chefs de services de l etat s occupent deja de leurs personnels certains fonctionnaires par exemple les policiers ,leurs diraient peut etre simplement merci.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI