Beaufort-en-Anjou. Vol de matériel : La fille du propriétaire prend les voleurs en filature

Ce dimanche 3 janvier 2021, une entreprise beaufortaise a été victime d’un vol. Cependant par un heureux hasard les cambrioleurs ont pu être pris en chasse par la fille du propriétaire des biens. Elle les a suivis depuis l’Anjou jusqu’aux portes de Nantes.


L’histoire est assez insolite. Ce dimanche 3 janvier 2021, trois hommes vivant près de Nantes volent deux remorques pleines de matériel professionnel. En début d’après-midi à Corné entre Angers et Beaufort, le convoi passe devant la fille du propriétaire d’une des remorques, elle reconnait alors immédiatement le matériel qui appartient à son père sans pour autant reconnaitre les véhicules qui les tractent. Elle contacte alors immédiatement ce dernier et ils comprennent rapidement qu’il s’agit bien d’un vol. Le butin s’élève à plusieurs milliers d’euros. Les gendarmes sont alors contactés et demandent de suivre les voleurs afin de relever les plaques. Les forces de l’ordre demandent à la fille du propriétaire de les suivre sans pour autant se mettre en danger. Finalement après de longs kilomètres, les larcins seront interpellés grâce à l’aide de la jeune femme au niveau de Sainte-Luce-sur-Loire, près de Nantes. Les trois hommes, âgés de 30 à 50 ans ont été placés en garde à vue et seront déférés devant le procureur du tribunal de Saumur.


Article du 04 janvier 2021 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :


Commentaire de matjac 04/01/2021 18:27:24

Un rappel a la loi et ne recommencer plus.



Commentaire de yaya 04/01/2021 20:30:35

bravo pour la fille elle mérite la médaille



Commentaire de Prise de risque inutile 05/01/2021 08:36:45

C'est de la folie! La fille n'avait pas besoin de les suivre jusqu'à Nantes. Elle aurait dû se contenter de relever les numéros d'immatriculation, la gendarmerie aurait fait le nécessaire ensuite. A chacun son métier.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI