Saumur. "Un coup de fraîcheur" pour l'école des Violettes

Les derniers travaux ont duré jusqu'à la fin du mois de décembre 2020. Terminés juste à temps pour cette rentrée de janvier, les élèves et leurs professeurs ont pu découvrir l'établissement rénové.


Ce lundi 4 janvier 2021, élèves et professeurs de l’école des Violettes de Saumur ont pu retrouver leur établissement, en travaux depuis l’été 2020. En effet, depuis la rentrée 2020, les 110 élèves étaient relogés à l’ile des enfants le temps de mener à bien ces travaux d’importance. En effet, depuis 2019, ce sont d’importants moyens qui ont été mis en place pour refaire de cette école datant de 1937, au charme certain, un lieu d’accueil et d’apprentissage agréable et fonctionnel. « Il était indispensable que l’école des violettes conserve cet aspect qui fait son identité. C’est un monument emblématique de l’architecture du 20e siècle. Il fallait cependant lui redonner un coup de neuf et ces travaux ont été plus que nécessaires. Aujourd’hui l’école est des plus agréable », se réjouit le maire de Saumur, Jackie Goulet. Ce à quoi, Noël Sabuco, inspecteur de l'Éducation nationale pour la circonscription de Saumur ajoute : « Il y en a assez du déterminisme social qui mine notre société. il y a des enfants pleins de capacité et de talent qui ne disposent pas toujours des équipements nécessaires pour arriver là où ils méritent d’arriver. Refaire des établissements comme celui-ci, situés dans un quartier prioritaire, et offrir aux enfants un véritable outil et un lieu d’apprentissage digne de ce nom est un formidable engagement de la part de la ville. »

Les travaux

Un budget de 625 000 € a été nécessaire à la réfection de l’établissement. « Une somme certes élevée, mais indispensable pour préserver le site et c'est toujours moins cher que de reconstruire un nouveau bâtiment », estime l’élu. 134 000 € ont été engagés en 2019, 443 000 € en 2020. Il reste encore le ravalement des façades prévu pour cette année 2021, pour un montant de 48 000 €. En 2019, l’accès au bâtiment a été entièrement repensé. C’est désormais par un imposant escalier que les enfants et leurs parents peuvent arriver jusqu’à l’entrée principale. La mise en accessibilité de l’école a également nécessité l’aménagement d’un cheminement à la fois plus fonctionnel et plus esthétique pour les véhicules. Afin d’améliorer l’isolation thermique du bâtiment, la couverture en fibro amiantée vient d’être remplacée par une membrane en PVC. De plus, les toitures à doubles pentes en fibro ciment ont été supprimées et une étanchéité avec isolation a été réalisée sur les toitures-terrasses d’origine.

À l’intérieur

Des travaux de rénovation intérieure du bâtiment viennent également d’être réalisés : Remplacement des appareils d’éclairage et de chauffage, installation d’une VMC (ventilation mécanique contrôlée), installation de faux-plafonds, pose de nouveaux revêtements de sol, peinture des salles, création de placards et de mobiliers, modernisation et réaménagement de l’espace de restauration collective. « L’école, qui date des années 30, n’avait certainement pas été rénovée depuis un moment. Elle nécessitait vraiment un petit coup de frais », indique Simon Gicquiaud, technicien pour la ville de Saumur, en charge du chantier de l’école des Violettes. Pour Jackie Goulet, « les écoles ont été trop longtemps mises de côté par les mandatures précédentes. Il y avait de gros travaux pour remettre à jour notre parc bâtimentaire scolaire. Maintenant que les Violettes sont terminées, nous allons pouvoir enclencher sur une autre école et finir petit à petit ce programme de rénovation. »


Article du 05 janvier 2021 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de Petit écolier.....retraité 05/01/2021 18:18:24

Que de souvenirs !!!!! C'est dans cette école que j'ai fait mes premiers pas, mais le carrelage est toujours le même donc depuis 1961 ..... j'avais 6 ans !!!! Ah pu....que le temps passe ...... j'y retournerai bien



Commentaire de La sauterelle 07/01/2021 09:26:04

Très chouette cette rénovation. Mais dans quelques mois ce même inspecteur prôneras la suppression d'une classe.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI