Maine-et-Loire. Un nouveau service déconcentré de l'Etat

Afin d'améliorer la qualité du service aux usagers, l’administration territoriale se réforme en mettant en place un met en place un secrétariat général commun.


Depuis le 1er janvier 2021, les fonctions supports aux bénéfices des agents affectés au sein de
la préfecture de Maine-et-Loire, des sous-préfectures de Cholet, Saumur et Segré-en-Anjou-
Bleu, de la direction départementale des territoires (DDT), de la direction départementale de
la protection des populations (DDPP), de la direction départementale de la cohésion sociale
(DDCS) et de l’unité départementale DIRECCTE sont assurées par un secrétariat général
commun départemental (SGCD). Nouveau service déconcentré de l’État à vocation
interministérielle, relevant du ministère de l’intérieur, il exerce ses missions sous l’autorité
hiérarchique du préfet de Maine-et-Loire et sous l’autorité fonctionnelle de la Secrétaire
générale de la préfecture et des directeurs des directions départementales interministérielles
(DDI).

Un point d'entrée unique et 74 agents

Le SGCD vise à gagner en efficacité, en lisibilité et en simplicité en créant un point d’entrée
unique pour toutes les demandes administratives, financières, budgétaires, logistiques,
immobilières, informatiques et relatives aux ressources humaines des structures bénéficiaires.
Implanté principalement dans les locaux de la préfecture, le SGCD regroupe 74 agents issus
des différentes entités dont il porte les fonctions supports, au profit de leurs 600 agents.
Sous le pilotage d’une directrice départementale du SGCD, quatre délégués sont les
interlocuteurs privilégiés des différentes structures : préfecture et sous-préfectures, DDT,
DDPP, DDCS et UD DIRECCTE.

"Alors que l’État territorial est fortement mobilisé au profit de la résilience sanitaire,
économique ou encore environnementale, il est apparu nécessaire de moderniser l’exercice
des fonctions supports des services déconcentrés
", explique le communiqué de la préfecture. Une évolution prévue par l’instruction du Premier ministre du 12 juin 2019 qui a lancé la réforme de l’organisation territoriale de l’État.


Article du 11 janvier 2021 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI