Saumur. Des besoins toujours plus grands pour la banque alimentaire

La banque alimentaire de Saumur, qui fournit les différentes associations locales d'aide aux plus démunis, connaît une hausse de ses besoins en ces temps difficiles. Pour répondre à une demande toujours plus forte de denrées, une collecte sera organisé dans différents magasins les 9, 10 et 11 avril prochains. Mais en plus de cela, l'association lance un appel pour trouver de nouveaux bénévoles.

Les bénévoles de la banque alimentaire de Saumur en ce jeudi 25 février pour réceptionner une livraison.


La banque alimentaire de Saumur ne connaît pas de temps d'arrêt avec la crise sanitaire. En 2020, puis désormais en 2021, elle continue à fournir une quinzaine d'associations dans l'arrondissement de Saumur, dont une douzaine avec lesquelles elle a des conventions. Malgré la pandémie, l'association, située rue Alphonse Caillaud à Bagneux, a distribué 100 tonnes de denrées en 2020, notamment alimentaires, mais aussi des produits d'hygiène et d'entretien. Par ordre d'importance, ses principaux bénéficiaires sont la Croix Rouge, l'épicerie sociale de Saumur, l'ASEA, les CCAS de Vihiers, Saumur, Longué, Gennes, Varrains, Souzay ou encore Chacé, Habitat Solidarité mais aussi l'association Saint-Vincent-de-Paul. À la marge, elle reverse ses surplus aux Restos du Cœurs ou au Secours Populaire.

Un besoin en bénévoles

Marc Lenoir, responsable de l'antenne saumuroise de l'association nous explique : "Aujourd'hui, nous avons une trentaine de bénévoles, des retraités plus ou moins âgés. Le doyen a 81 ans par exemple. Avec la pandémie, nous sommes des personnes à risque et nous devons faire très attention, ce n'est pas simple. Nous travaillons en effectif réduit et à tour de rôle, pour éviter d'être trop nombreux. Dès lors, nous avons des besoins en nouveaux bénévoles pour assurer un renouvellement. Ce que nous recherchons, c'est principalement des néo-retraités qui veulent occuper utilement leur temps. Principalement, nous avons besoin d'un ancien cariste, à qui nous pouvons même financer le CACES si il ne l'a pas ou plus. Nous cherchons aussi quelqu'un pour faire de la gestion informatique et bureautique. Si cela intéresse des gens, je les invite à prendre contact avec nous."

"Une hausse des besoins qui n'est malheureusement pas finie"

Marc Lenoir constate : "Il y a une hausse des besoins, notamment sur Saumur ou les difficultés sociales sont importantes. Mais de plus en plus, on doit intervenir en milieu rural. Nous connaissons une croissance de plus en plus importante dans nos besoins, mais aussi de notre champ d'action, qui s'étend de plus en plus. Et malheureusement, ce n'est pas prêt de s'arrêter. Pour répondre à cette demande, nous avons recours à des actions de ramasse, par exemple chez Leclerc, qui représentent 30% de ce qu'ils distribuent. Nous recevons également des dons d'industriels, comme Fleuron d'Anjou, Marie Surgelés, la Rosée des Champs ou encore France Champignon. Le conseil régional nous accorde également un fond d'aide aux plus démunis, qui varie selon les années. Et cette année, elle organisait une donation de produits alimentaires pour les associations caritatives, en raison de la pandémie, afin de permettre également aux producteurs d'écouler leurs stocks. Nous bénéficions également d'une mince dotation de l'État. Si nous n'avions pas tout cela, ce serait très compliqué. Cet été, nous avons vécu une période difficile avec l'interruption de la ramasse et l'annulation des collectes de printemps. Nos stocks étaient vides !" Il poursuit en lançant un appel aux entreprises : "aujourd'hui, nos besoins sont forts, surtout en viande. Si une entreprise veut faire une bonne action, nous l'accueillons à bras ouverts."

Une collecte début avril

Pour remplir ses stocks, la banque alimentaire doit également faire appel à un système de collecte auprès des particuliers. Marc Lenoir nous explique qu'elles représentent environ 25% des denrées dont ils bénéficient. Une collecte aura notamment lieux les vendredi 9, samedi 10 et dimanche 11 avril dans les magasins saumurois. Néanmoins, elle sera un peu différente de celles ayant lieu les années précédentes : "Selon les accords que l'on a avec les chaînes de la grande distribution au niveau national, nous organisons une collecte virtuelle. C'est à dire que les clients des magasins, à l'aide d'un ticket, donnent une certaine somme à la caisse lorsqu'ils vont faire leurs courses, et nous nous chargeons de faire nos courses ensuite. Cela nous permet de respecter mieux les gestes barrières. Cela nous a permis de récolter 23 000 € en octobre dernier, ainsi que 3 tonnes de denrées. La collecte en denrées directement ne se fera qu'à Lidl. À cela s'ajoutent des personnes qui nous font des dons directs. Par exemple, des salariés d'une entreprise de Gennes se sont cotisés pour nous faire un don total de 1 130 €."


Article du 25 février 2021 I Catégorie : Vie de la cité

 


10 commentaires :


Commentaire de barnabé 25/02/2021 18:35:45

Besoin de viandes il va falloir demander aux écologistes comment s'en passer,ils ont certainement une solution.



Commentaire de Lalalaa 25/02/2021 20:01:18

Cela me fait rire avec tous se que donne les grande distribution.. Il veulent toujours plus ..



Commentaire de Pépé 26/02/2021 07:11:36

Mais pourquoi de tels commentaires ? Avez- vous jamais fini un mois avec 20 centimes en poche avec femme sans emploi et un enfant en bas âge...je vous assure que l'on se sent seul . Alors félicitons plutôt ces bénévoles, s'il vous plait



Commentaire de Chacun pour soi 26/02/2021 09:01:31

Beaucoup d'assistés , et des gens qui ne veulent rien faire. J'en ai malheureusement l'exemple a côté de chez moi . Juste le nombre d'heures pour toucher les allocations chômage. Et celles qui se font faire des gosses avec différents partenaires !!!? Alors arrêtons de plaindre ces gens, en aucun cas je donnerai quelque chose pour qu'ils bouffent .



Commentaire de Navrant 26/02/2021 09:47:52

3 commentaires sur 4 qui ne sont que l'expression d'un égoïsme monstrueux. Comment ces personnes osent écrire de telles insanités ? Elles devraient avoir honte mais ont-elles seulement un peu de dignité ?



Commentaire de Marco 26/02/2021 10:06:12

@chacunpoursoi votre commentaire est ignoble. Vous croyez qu'on en a pas déjà assez avec la municipalité qui a complètement déserté le terrain de la solidarité et la guerre sociale déclarée aux gens par LREM sans parler des conséquences économiques terribles du covid il faut en plus que vous veniez cracher votre fiel ici ? Puissiez-vous être un jour dans le besoin. Je vous servirais quand même mais je ne vous serrerai pas la main.



Commentaire de @Chacun pour soi 26/02/2021 12:57:17

Votre commentaire me fait sourire. On dirait une reprise de la chanson de Renaud "Dans mon HLM" ;) Et pour Marco, bien sûr que vous ne serrerez pas la main, virus oblige...



Commentaire de Chacun pour soi 26/02/2021 14:02:41

Aucune dignité pour ces gens là. Avez-vous seulement vu la vidéo des migrants qui jetaient la nourriture par terre parce que c'était pas a leurs goûts ???? Alors ne venez pas pleurer et apitoyer des assistés, j'ai moi même eu l'occasion d'avoir travaillé avec un profiteur qui se vantait d'avoir presque tout GRATUITEMENT !!!!!



Commentaire de cebenvrai 26/02/2021 18:02:35

Arrêtons de donner gratuitement. Rien n'est dû, tout se mérite. Mao avait raison en disant "Ne leur donnez pas de poisson, apprenez les à pêcher". Quand la distribution gratuite s'arrêtera, comment feront ces pauvres gens s'ils n'ont jamais appris ce qu'était la valeur des choses. Comment se fait-il, puisque beaucoup se plaignent du chomage, que l'on ne voit jamais de chefs d'entreprises faire leur recrutement dans ces assos ?



Commentaire de Bertrand49 28/02/2021 15:00:45

J'ai déjà vu, une personne sortir d'une banque alimentaire sur Saumur, avec 2 gros sacs qu'il s'est empressé de mettre dans une Jaguar verte récente. C'est comme les gens du voyage qui eux garent leur Mercedes ou BMW loin avant d'aller quémander qulques victuailles.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI