COVID. Vaccination : Résumé des annonces de Jean Castex

Ce jeudi 18h, le premier Ministre Jean Castex intervenait pour signifier les nouvelles mesures gouvernementales pour faire face à l'épidémie. Il a annoncé les nouvelles dispositions pour la vaccination.


Face à cette pandémie en augmentation dans 23 départements de France, le premier Ministre a fait part des nouvelles dispositions. Non seulement dans ces départements avec pour quelques uns d'entre eux et notamment le Pas de Calais, des confinements durant le week-end du samedi 8h au dimanche 18h, mais aussi et surtout une accélération de la vaccination. Le Premier ministre a en effet annoncé une "accélération significative de la vaccination", notamment dans les départements placés sous surveillance renforcée. Il a cependant précisé que ce serait bien l’ensemble de la France qui serait concerné par cet accroissement des vaccinations, notamment grâce à l’ouverture des centres de vaccination durant le weekend. Le Premier ministre a appelé « un maximum de centres à ouvrir et à la création de centres éphémères supplémentaires » là où cela sera jugé utile.

30 millions de vaccinés d'ici l'été


À l’heure de la conférence de presse ce 4 mars, 3,1 millions de Français avaient reçu au moins une dose dont 1,7 million ayant eu les deux. Les chiffres sont donc encore très bas et pour le moment loin des attentes et exigences gouvernementales. Toutefois, « les livraisons de doses à la France vont s’accroître dans les semaines à venir », selon le chef du gouvernement. Le pays a reçu 7 millions de doses en janvier et février et en attend 22 millions en mars et avril, soit plus de trois fois la quantité actuelle. Cette accélération de la vaccination pourra se faire en partie grâce à l’arrivée du vaccin AstraZeneca, selon le locataire de Matignon. À ce jour, 35 000 Français ont reçu ce vaccin anglais. L'exécutif espère ainsi atteindre 10 millions de personnes ayant reçu une première dose "d'ici la mi-avril", 20 millions "d'ici mi-mai" et 30 millions "d'ici l'été".

Des vaccins en pharmacie dès le 15 mars

Pour participer à cet effort commun, le gouvernement pourra notamment compter sur le réseau des pharmaciens qui pourront vacciner les personnes de plus de 50 ans présentant des comorbidités. Cela se fera « à compter du 15 mars, une fois que nous aurons reçu la prochaine livraison de vaccins AstraZeneca », a assuré Jean Castex. Il ajoute que les personnes de 50 à 74 ans qui n'ont « pas de pathologie particulière » pourront se faire vacciner « à compter de mi-avril ». Il a également invité les personnels soignants à se faire vacciner en plus grand nombre, car actuellement « seul un soignant sur trois est vacciné. Ce n’est pas normal et cela compromet notre capacité à lutter efficacement contre le virus. » Selon lui, ce sera la seule condition à un aménagement de règles, notamment pour les visites dans les EHPAD. Et de reprendre les propos d'Emmanuel Macron : "pas de nouvelles décisions tant que les frigos seront pleins !"


Article du 05 mars 2021 I Catégorie : Vie de la cité

 


7 commentaires :


Commentaire de En effet 05/03/2021 16:59:36

" un soignant sur trois est vacciné. Ce n’est pas normal et cela compromet notre capacité à lutter efficacement contre le virus. »



Commentaire de Superdeg 05/03/2021 17:44:15

Trop d'avantages sont liés si les soignants attrapent le COVID, maladie professionnels, plus tout le reste de vrais invalides de guerre et faut reconnaître pour une personne dans la force de l'âge le COVID c'est rien ou en une semaine c'est fini



Commentaire de Niveau caniveau 05/03/2021 19:19:50

Encore une analyse très fine de Superdeg.



Commentaire de Rebelle 06/03/2021 08:27:29

Que dire de ces annonces qui annoncent toujours pour demain...le constat est quand même inquiétant car malgré les mesures que nous subissons et malgré la vaccination, la situation stagne, voire se dégrade. Et comme par hasard notre ministre avance fièrement des chiffres à mi-mai, histoire de justifier cette année encore la privation des WE prolongés...manoeuvre sournoise pour mettre en pratique la phobie de certains sur le sujet...lamentable,



Commentaire de A rebelle 06/03/2021 09:58:29

Et elle ferait quoi elle la rebelle du dimanche. Dire non à tout et comploter ce n'est pas être rebelle. Peut-être devrait elle aller vivre chez son idole Bolsonaro qui laisse son peuple mourir et lui reproche de geindre. Rebelle ? Non. Complotiste et irresponsable, oui.



Commentaire de Raminagrobis 06/03/2021 15:43:58

A quand un vaccin contre le baratin de Castex.??



Commentaire de Pour mieux comprendre 06/03/2021 16:39:27

En fait je viens d'entendre que les consignes jusqu'à lors étaient de vacciner dans un 1er temps les soignants et médicaux de plus de 50 ans et les personnels à risques puis récemment seulement ceux de plus de 50 ans. La vaccination n'était pas ouverte pour les autres. Donc pas étonnant que 40% soient vaccinés puisque tous ceux de moins de 50 ans ne pouvaient pas. A force de faire des priorités on arrive à cela.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI