La chronique du mercredi : Les conseils culture d'Anthony Bussonnais

Chaque mercredi, retrouvez la chronique culturelle dans laquelle Anthony partage avec vous ses découvertes et ses coups de cœur (films, séries, musiques, lectures...).


Dark Waters (disponible en VOD, DVD, Blu-Ray)

Robert Bilott est un avocat spécialisé dans la défense des industries chimiques. Interpellé par un paysan, voisin de sa grand-mère, il va découvrir que la campagne idyllique de son enfance est empoisonnée par une usine du puissant groupe chimique DuPont, premier employeur de la région. Afin de faire éclater la vérité sur la pollution mortelle due aux rejets toxiques de l’usine, il va risquer sa carrière, sa famille, et même sa propre vie...

Inspiré d’une histoire vraie, ce thriller écologique est dingue. La course au profit aux dépens de la santé des citoyens n’est pas une surprise, mais cette mise en lumière est particulièrement révoltante. D’autant que la révélation faite dans le film touche la quasi-totalité de la population mondiale, et est pourtant quasiment restée sous silence aujourd’hui encore. La réalisation est extrêmement sobre, d’un réalisme poignant. Mark Ruffalo (à l’initiative de ce projet) campe tout en retenue, en simplicité, en tranquillité, l’avocat investi d’une mission : faire éclater la vérité, et obtenir réparation pour les victimes. Un film necessaire.

For my friends – Jacob Banks

Le chanteur et compositeur britannique, né au Nigéria, vient de sortir ce nouvel EP, de 8 titres aux multiples influences (soul, pop, RNB, blues...). Une voix suave et rocailleuse, maîtrisée, tout en douceur, jamais en force. Une musicalité et un groove qui semblent si naturels. For my friends s’ouvre sur Parade, un titre rock à la guitare électrique saturée et aux cuivres endiablés, complètement addictif. S’en suit un doux piano voix, Devil that I know. Puis quelques titres plus pop comme Stranger ou Too much ; les très RNB Black N White et Rizla ; la balade Found accompagné à la guitare acoustique. Mais sur chaque morceau c’est la merveilleuse voix de Jacob Banks qui prédomine. Elle se suffirait presque à elle-même. Une douceur fortement recommandée.

Jusqu’au dernier (Jérôme Félix et Paul Gastine – Grand Angle)

L’époque des cow-boys tire à sa fin. Bientôt, ce sont les trains qui mèneront les vaches jusqu'aux abattoirs de Chicago. Accompagné de Benett, un jeune simplet de 20 ans, Russell a décidé de raccrocher ses éperons pour devenir fermier dans le Montana. En route, ils font halte à Sundance. Au petit matin, on retrouve Benett mort. Le maire préfère penser à un accident plutôt qu'à l'éventualité d'avoir un assassin parmi ses concitoyens et chasse Russell de son village. Mais le vieux cow-boy revient à la tête d'une bande d'Outlaws pour exiger la vérité sur la mort de Benett…

Superbe découverte que cette BD ! Tous les ingrédients d’un très bon western réunis (chevauchées, rencontres hasardeuses, amitié, justice, vengeance...), avec des dessins juste magnifiques, une coloration qui crée réellement des ambiances, et des visages qui expriment parfaitement les émotions. Totalement réussi.

LE CONSEIL BONUS : Clique X, par Mouloud Achour, sur MyCanal : https://www.canalplus.com/divertissement/clique-x/h/10566116_50001

A propos d'Anthony Bussonnais : Anthony a grandi et vit toujours dans le Saumurois. Depuis tout petit, il cultive une relation privilégiée avec l'écriture. En 2015, alors que depuis quelques temps déjà trotte dans sa tête l'idée, il entame l'écriture de son premier roman, Un mal pour un mal. En Septembre 2017, il publie un recueil de ses textes, jusque-là inexploités, intitulé Un peu de moi. Entre humeurs, pensées et réflexions, il traite de thèmes divers. Le 6 Octobre 2018, Anthony publie son second roman, Chasse 160618 un nouveau thriller au suspense haletant. Septembre 2019, Chasse 160618 remporte le prix Les talents de demain, décerné par Kobo by Fnac en partenariat avec les éditions Préludes et Babelio. Son livre est alors réédité (Préludes Noir) sous le titre Un samedi soir entre amis.

Les chroniques précédentes :
- 05/11/2020
- 12/11/2020
- 19/11/2020
-
26/11/2020
-
03/12/2020
- 10/12/2020
- 17/12/2020

- 23/12/2020
- 07/01/2021

- 14/01/2021

- 21/01/2021

- 28/01/2021

- 04/02/2021

- 10/02/2021

- 17/02/2021
-
24/02/2021

- 03/03/2021

- 10/03/2021



Article du 17 mars 2021 I Catégorie : Culture

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI