La chronique du mercredi : Les conseils culture d'Anthony Bussonnais

Chaque mercredi, retrouvez la chronique culturelle dans laquelle Anthony partage avec vous ses découvertes et ses coups de cœur (films, séries, musiques, lectures...).


Mon inconnue (disponible en VOD, DVD et Blu-Ray)


Alors qu'il était lycéen, Raphaël a eu le coup de foudre pour Olivia, puis ils se sont mariés. Grâce au succès des romans de Raphaël, devenu un auteur de science-fiction à succès, ils ont emménagé dans un somptueux appartement. Mais Olivia, qui mène une carrière discrète de pianiste, ne mène pas la vie qu'elle souhaiterait. Alors que la rupture est inévitable, Raphaël se réveille un beau matin dans un univers où il n'est plus le mari de la jeune femme. Avec l'aide de son meilleur ami Félix, il va tout mettre en œuvre pour la reconquérir.

Ce film est magnifique en tous points de vue. Hugo Gélin (dont je recommande aussi le film Comme des frères) signe une comédie romantique parfaitement réussie. Celui qui souhaitait « autant faire rire que raconter une belle histoire d'amour », ce sont ses mots, a relevé le défi haut la main. Le scénario est formidablement ficelé, les dialogues sont géniaux et drôles, la réalisation est soignée, le casting est incroyable. François Civil (Raphaël, avec un tréma sur le E) crève l’écran. Joséphine Japy (Olivia) est lumineuse. Les deux forment le couple parfait. Et Benjamin Lavernhe (Félix) est drôlissime. C’est un bonbon, une douceur, qui réchauffe le cœur, et vous laisse sur un petit nuage.

Neptune Terminus – Youssoupha

Avec son sixième album, le rappeur natif de Kinshasa, revient fort. Sans renier ni son passé ni son style, le lyriciste Bantou livre un album qui transpire la sincérité. Sans tomber dans la facilité, toujours avec exigence et authenticité, Youssoupha sort un projet qui s’inscrit parfaitement dans l’ère du temps. La plume toujours aussi efficace, les punchlines s’enchaînent, déclenchant quelques sourires (« si ça s’trouve les Daft Punk c’est Maitre Gims et Dadju »). Le flow oscille au rythme des prods, parfois un peu aidé d’autotune, surprend, impressionne. Les deux titres Astronaute et Solaar Pleure, balancés avant la sortie de l’album, avaient déjà laissé présager que quelque chose de lourd allait arriver sur la planète rap. Les autres morceaux sont tout aussi forts. Que ce soit Gospel, une invitation posée à la prière pour ceux qui l’entourent (« j’me bats pour briller mais pour prier j’ai la flemme ») ; Bagarrer, sur un rythme lancinant (« ce soir on s’bagarre, plus tard faudra se pardonner » devient entêtant) ; Mon roi, magnifique et émouvant titre dédié à son fils (« si tu peux pas faire de grandes choses, fais de petites choses avec grandeur »). Youssoupha s’est aussi entouré d’invités de talent : Gael Faye (Interstellar), Lefa et Dinos (Kash), Josman (Collision) et Jok’Air (Après-soirée). Bref, ça fait du bien au rap.

Seul le Silence (Roger Jon Elory – Le livre de poche)

Joseph Vaughan, écrivain à succès, tient en joue un tueur en série, dans l'ombre duquel il vit depuis bientôt trente ans. Joseph a douze ans lorsqu'il découvre dans son village de Géorgie le corps horriblement mutilé d'une fillette assassinée. La première victime d'une longue série qui laissera longtemps la police impuissante. Des années plus tard, lorsque l'affaire semble enfin élucidée, Joseph décide de changer de vie et de s'installer à New York pour oublier les séquelles de cette histoire qui l'a touché de trop près. Lorsqu'il comprend que le tueur est toujours à l'œuvre, il n'a d'autre solution pour échapper à ses démons, alors que les cadavres d'enfants se multiplient, que de reprendre une enquête qui le hante afin de démasquer le vrai coupable.
Un roman d’une noirceur profonde, une écriture puissante, une plume précise, des descriptions soignées : c’est formidablement écrit. R.J. Elory nous plonge dans un thriller psychologique, au fin fond du Sud rural des États-Unis, pour y suivre l’évolution de Joseph Vaughan, un personnage très creusé, torturé, et attachant. Un livre particulièrement remarquable qui laisse en nous une empreinte forte une fois refermé.

LE CONSEIL BONUS : La Boîte à Questions, sur Youtube : https://www.youtube.com/c/LaBo%C3%AEte%C3%A0Quest...


A propos d'Anthony Bussonnais : Anthony a grandi et vit toujours dans le Saumurois. Depuis tout petit, il cultive une relation privilégiée avec l'écriture. En 2015, alors que depuis quelques temps déjà trotte dans sa tête l'idée, il entame l'écriture de son premier roman, Un mal pour un mal. En Septembre 2017, il publie un recueil de ses textes, jusque-là inexploités, intitulé Un peu de moi. Entre humeurs, pensées et réflexions, il traite de thèmes divers. Le 6 Octobre 2018, Anthony publie son second roman, Chasse 160618 un nouveau thriller au suspense haletant. Septembre 2019, Chasse 160618 remporte le prix Les talents de demain, décerné par Kobo by Fnac en partenariat avec les éditions Préludes et Babelio. Son livre est alors réédité (Préludes Noir) sous le titre Un samedi soir entre amis.

Les chroniques précédentes :

- 05/11/2020
- 12/11/2020
- 19/11/2020
-
26/11/2020
-
03/12/2020
- 10/12/2020
- 17/12/2020

- 23/12/2020
- 07/01/2021

- 14/01/2021

- 21/01/2021

- 28/01/2021

- 04/02/2021

- 10/02/2021

- 17/02/2021
-
24/02/2021

- 03/03/2021

- 10/03/2021

- 17/09/2021



Article du 24 mars 2021 I Catégorie : Culture

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI